Beaucoup de clichés traversent l'Allemagne et certains ne sont pas tout à fait faux. Voilà les quelques petites choses que je n'aime pas dans ce pays que j'aime pourtant beaucoup.

1) La gastronomie allemande

La cuisine allemande est très roborative, souvent à base de porc ou d'autres viandes. A Berlin, on trouve même un musée dédié à la Currywurst. Ce n'est pas forcément mauvais mais ce n'est ni gastronomique ni fin. Dans les restaurants, on nous propose à peu près la même chose. Bref, si les Allemands se dirigent de plus en plus vers le bio et font de plus en plus attention à ce qu'ils mangent, nous touristes, ne sommes pas encore touchés par cette vague et sommes encore condamnés sur les marchés de Noël à nous faire des tâches de compote de pomme quand on trempe nos galettes de pommes de terre et de fromage qui gicle d'une saucisse. L'accompagnement, c'est souvent de la salade de pommes de terre. Sans parler des bières. Les Allemands en raffolent mais elles sont beaucoup trop légères et ont peu de goût. Bien sûr, je dresse là un tableau noir et on peut toujours trouver de bons restaurants ici et là mais la recherche sera plus longue que dans d'autres pays européens. D'ailleurs, j'ai entendu que Düsseldorf devient une grande destination gastronomique dans le pays avec des plats simples mais raffinés, le tout dans des cadres détendus.

 

P4070270

 

 

2) Les tatanes chaussettes

Je crois que c'est ce qui m'orropile le plus en Allemagne. Certains allemands n'ont vraiment aucun style et se promènent l'été avec des chaussures à scratch d'où dépassent leurs pieds nus. Mais alors qu'il peut faire 30 ou 40°C, ils enfilent quand même une paire de chaussette qu'ils remontent le plus haut possible jusqu'au mollet. A bannir!

 

3) Le pays du naturisme

Pour les partisans de la quequette à l'air, l'Allemagne sera un paradis. Mais je n'en fais pas partie. Le pays est un haut lieu du naturisme en Europe. Mais alors qu'en France, vous verrez les culs nus sur les plages, en Allemagne, les espaces qui leur sont dédiés sont beaucoup plus larges. En effet, si vous vous promenez dans les parcs de Munich ou de Berlin l'été, votre regard se dirigera peut-être sur les naturistes car c'est tout à fait autorisé ici (d'ailleurs, Paris a repris l'idée). Cette pratique avait d'ailleurs été très répandue en RDA. Dans le plus simple apparail, le naturisme servait le communisme car sans habits, tout le monde était égal. Et vous vous demandez peut être si Angela Merkel enlève le maillot. Et bien oui puisqu'un magazine a révélé des photos d'elle dans son corps d'Eve sur la plage prise dans les années 1960.