La Mona Lisa égyptienne, rien que ça. A Berlin, depuis 1912, on peut certes ne pas se targuer d'avoir un tableau de Léonard de Vinci mais par contre ils ont mis la main sur un des chefs d'oeuvre de l'art égyptien. Le buste d'une reine, celle d'Akhenaton, à la beauté presque parfaite et un état de conservation exceptionnel. Trop selon certains. En effet, aujourd'hui, quelques historiens de l'art remettent en cause la véracité de l'objet qui selon eux ne dateraient pas de l'Egypte antique. Enquête ...

503e7a94-ba72-11de-a3bc-b729babe0ba9

Une égyptienne chérie par les Allemands

Pourquoi dans le top 3? La Mona Lisa de Berlin fait scandale

Qui est-elle tout d'abord? Comme je l'ai dit, Néfertiti est la première épouse du pharaon Akhénaton, c'est-à-dire la seule qui peut être appelée grande épouse du roi (les pharaons sont polygames). On ne connaît pas vraiment ses origines mais ce que l'on sait, c'est qu'elle n'est pas une proche parente de la famille royale. Cela est à rappeler car sous de nombreuses dynasties, les pharaons épousaient leurs soeurs pour perpétuer la dynastie mais je ne m'y connais pas assez sur le sujet pour dater et nuancer mon propos. Si quelqu'un à quelque chose à m'apprendre à ce sujet, je suis preneur. Elle donna naissance à six filles dont l'une d'entre elles se maria à Toutankhamon.

 

Je n'en dirai pas plus sur le personnage car mes connaissances en Antiquité égyptienne sont bien plus limitées que l'histoire grecque et romaine mais il se peut qu'un jour, je refasse un article au sujet de cette femme passionante. Son portrait sur buste en tout cas est une prouesse de l'art armanien. Pour tous ceux qui comme moi découvrent ce mot, une petite recherche sur Wikipédia a été obligatoire. Tout d'abord, on apprend que cet art s'est développé sous Akhénaton, époux de la belle. Celui-ci met fin au polythéisme égyptien et impose un seul dieu, celui du Soleil. C'est en fait une révolution de l'art comme l'histoire en connaît remettant en cause les codes classiques. Ici, la sculpture atteint des sommets. En effet, les visages se veulent beaucoup plus réalistes et un soin particulier est apporté aux traits. Notre oeuvre du jour ne peut pas démentir ce que je dis tant elle semble presque parfaite. Alors qu'avant, on sculptait à partir d'un portrait officiel, ce n'est plus le cas désormais ce qui rend les émotions plus expressives. Il est aussi à ajouter que cet art est à but royal et donc de diffuser les images des pharaons et de leur reine. 

 

Comme on le voit, le buste est dans un excellent état de conservation. D'une part, nous ne pouvons pas nier que l'art égyptien aimait la couleur mais aussi qu'il affectionnait quelques matériaux à l'instar du quartz qui était notamment peint pour former les pupilles. Seules les oreilles ont subi quelques dommages. Le long cou, les sourcils arqués, les pommettes hautes et le nez fin, voilà la façon de représenter Nefertiti. On admire aussi sa coiffure envoutante. On remarque un détail: l'oeil gauche est sans pupille. Beaucoup ont avancé l'idée qu'il ne s'agissait pas d'une perte du temps mais une représentation fidèle de la reine qui aurait été borgne selon certaines sources. Cependant, il est nécessaire de nuancer cette interprétation car d'autres représentations de la reine la dévoilent avec son oeil qui fonctionne. Des recherches récentes au scanner ont même montré que le sculpteur avait ajouté des rides sur le cou et en dessous des paupières pour saisir encore plus le réalisme. Cependant, cette oeuvre n'était pas un produit commandé. En effet, le portrait en buste n'était pas apprécié des Egyptiens de l'époque et il aurait très certainement servi de modèle de visage pour un autre sculpteur.

 

Cependant, si la Mona Lisa divise quant à son interprétation et nous lance sur une série de mystères sans fin et de réponses parfois improbables, le buste de Nefertiti, symbole de l'Allemagne, lui a un parfum de scandale. L'Egypte a fait partie de ces pays au XIXe siècle dont le patrimoine a été pillé. Si elle réclame la pierre de Rosette au British museum, elle veut le retour de cette oeuvre au Caire. Berlin, comme le fait Londres, apporte des arguments comme quoi le transport d'une sculpture aussi fragile lui serait fatale tout en omettant le fait qu'elle rapporte un million de visiteurs par an au musée qui l'héberge. C'est aussi un égyptologue allemand, Ludwig Borchardt, qui aurait découvert le buste de Néfertiti. Il est parti avec l'idée de ramener un trésor antique à l'Allemagne. En effet, à l'époque, les puissances européennes se battent aussi sur le terrain de l'archéologie et l'Egypte et leur plus grand terrain de chasse. Aujour'd'hui, la bataille est âpre et la capitale allemande refuse même de la prêter pour une exposition temporaire car elle sait qu'elle ne reviendra jamais entre ses mains.  L'autre scandale a été révélé très récemment au grand public: cette sculpture serait un faux qui n'aurait rien à voir avec l'Egypte antique. Ses détracteurs arguent le fait que l'état de conservation est trop parfait. Ils montrent aussi que le buste d'Akhénaton retrouvé à côté est totalement défiguré. Alors pourquoi celui de la reine aurait-il résisté? Mais n'osez pas en piper mot aux Allemands car c'est un sujet tabou. Vous aimeriez vous qu'on vous dise que la Joconde est une usurpatrice?