Quand on a visité le Ross occidental, on se dit qu'on a vu le meilleur (cliquez ici pour lire l'article). C'est ce que je pensais également avant d'atteindre les îles de Skye. C'est une partie de l'Ecosse encore plus sauvage que je n'ai pas encore visité à fond mais j'ai pu y parcourir les paysages les plus grandioses que l'Ecosse peut offrir. On se croirait comme quand on regarde les terres inconnues filmées par des reporters avant que l'image ne nous parvienne dans notre écran. Ici, en effet, les Cuillins donnent à l'île brumeuse une majesté difficile à égaler.

P7300409

Attirés par l'angoisse

Pourquoi n°1? Des paysages qui nous secouent

Avant toute chose, j'ai deux précisions à faire. La première, c'est qu'il existe deux types de montagnes dans les Cuillins: les Red Cuillins appelées ainsi à cause du granit rose qui s'est érodé et les Black Cuillins, un groupe de montagnes en forme de fer à cheval. Parmi celles-ci, je n'ai parcouru que les Red Cuillins (il semble impossible de faire les deux en une même journée). La deuxième précision est que même si je n'ai pas vraiment vu les îles de Skye mais seulement sa partie sud, il est bon de savoir que vous roulerez autour de paysages nus où les arbres se font rares, ce qui donne des couleurs impressionantes au sol. 

 

P7300446

Presque seul au monde

 

Partons donc vers les Red Cuillins, sac à dos et casse croute comme munitions de survie. Si vous n'y passez qu'une journée et que vous voulez la rentabiliser au mieux, je vous conseille vivement de prendre la route jusqu'Elgol, petit village avec sa plage de gallets de laquelle on a une vue admirable sur ces montagnes qui nous paraissent si lointaines et inabordables. C'était sans connaître l'abnégation des habitants de la bourgade qui eux peuvent vous y emmener. En effet, de nombreuses agences de bateaux vous y attendent, des embarcations de pêcheurs avec des gens qui connaissent bien le coin et prennent soin de vous comme des enfants. Même les plus jeunes mettent la main à la mer et sont à votre service. C'est ainsi qu'on vous ménera dans une eau agitée par les vagues vers le Loch Coruisk aussi spectaculaire qu'angoissant.

 

P7300390

Si près, si loin

 

Dans le bateau, à moins que vous ayez le mal de mer, vous ne pourrez plus décoller vos yeux du spectacle naturel qui se déroule devant vous. Plus on avance, plus on a l'impression de toucher les montagnes qui semblent néanmoins toujours se faire désirer. Elles se sont pomponnées les flancs de granit rose et les cascades coulent comme des torrents de larmes qui nous mettent en émoi. Si vous avez des enfants, émerveillez les au charme de la faune. Des bancs de phoques se prélassent comme des mémères sur les rochers, pas du tout inquiets de votre présence. Je me demande comment ils peuvent survivre toute l'année dans des eaux aussi froides. Vous tomberez aussi des oiseaux du coin. Au bout d'une heure, on stabilise l'embarcation pour vous déposer pendant deux heures de randonnée, ce qui vous frustrera tellement on n'a pas envie de quitter les paysages qui nous font face. Ici, les montagnes sont humides, pluvieuses, rocheuses, où l'herbe est bien verte et où la pluie forme des petits lacs ici et là. Cela est magnifique mais ayez en tête d'avoir de bonne chaussures et de laisser vos escarpins de côté car c'est très boueux. Ca m'a véritablement fendu le coeur de devoir faire marche arrière car j'avais encore plein de choses à voir et les Red Cuillins paraissaient interminables.

P7300414

Les pépères de l'Ecosse

Puis nous nous sommes dirigés vers Glenbrittle, de l'autre côté, c'est-à-dire à l'ouest pour nous confronter aux Black Cuillins que nous n'avons pas bien vues finalement. Arrivés en bas de cette route de 27km aller retour (comptez une heure) reliant Carbost au hameau de Glenbrittle, des tentes sont dressées pour les amateurs de camping sauvage qui s'apprêtent à entamer de longues randonnée. Il faut à mon avis consacrer une bonne journée pour parvenir aux sommets d'autant que les fortes pluies vous barrent parfois la route et il faut être très prudent et ceci même si les moutons autour de vous semblent paître paisiblement. 

P7300462

Des randonnées boueuses

Comment y aller?

C'est par l'A87 que vous pourrez rejoindre les îles de Skye. De cette route, Elgol et Glenbrittle sont indiqués.

 

Bons conseils

- Ne pas oublier le répulsif pour les midges

- Prévoir de bonnes chaussures de randonné

- Prévoir au moins deux jours et même loger sur place pour pouvoir profiter des deux montagnes.

 

L'activité à ne pas manquer:

- Les bateaux qui partent d'Elgol d'avril à octobre inclus.Il existe des voyages entre novembre et mars mais il faut réserver à l'avance et pas sur que ce sera possible en fonction de la mer. Il y a plusieurs compagnies mais je sais que les bateaux en général partent à 9h00, 10h45, 12h15, 14h00, 15h30, 17h00. Certains vous permettent d'aller plus loin et d'observer les dauphins. L'offre est en fait très large mais je vous conseille vivement de faire au moins une fois celle qui propose le loch Corruisk pour tous les amateurs de randonnée.