Sur ce blog, je dorlote beaucoup les espaces même si j'ai toujours la rubrique "Out" pour les villes, pays et régions du mois. Mais comme je suis mauvais dans l'âme, j'aime critiquer mais les critiques seront toujours justes. Je serai comme un vengeur masqué contre toutes les arnaques touristiques ou les situations inacceptables. Ca va défoncer du gen, je vous le dis. 

 

Cible du coup de mâchoire: Le restaurant "Le petit poète" (Luxembourg, Echternach)

Coup de Trafalgar subi: Moi même et mes amis: Muttiline, mon beau beau frère et ma soeur

SAM_0599

Philippe Etchebest, viens!

Je n'avais nullement l'intention d'évoquer ce restaurant dans cette rubrique, ni même d'en parler sur ce blog. Et pourtant, "Le petit poète" s'est avéré être un fiasco de la restauration luxembourgeoise. Après avoir cavalé dans la Petite Suisse luxembourgeoise dont la route est bordée de rochers qui viennent rompre avec les plaines verdoyantes du pays, nous avions été rassasiés en ce qui concerne le paysage. Après nos yeux, nous avions promis à nos papilles de les satisfaire. Direction le chemin du retour au départ de la route à Echternach, petite ville vachement sympa. Nous nous sommes laissés tentés par un restaurant nommé "Le petit poète". Il était 13h, il fallait absolument repartir à 14h30. 1h30, c'était faisable et pourtant. Aujourd'hui, j'enfile la cape de Philippe Etchebest et je vous explique pourquoi par ordre de gravité:

- la déco intérieure n'a rien à voir avec la façade un peu typique. Nous avions plutôt l'impression de manger sur une table de salle à manger de personnes âgées, le jaune très prononcé de la nappe et des serviettes donnant la nausée.

- la carte bien trop indigeste. Avec tant de plats, difficile de se décider. Avoir une carte remplie n'est souvent pas un gage de qualité car il faut tout produire en même temps et ce n'est pas tâche aisée pour le cuisto.

- la nourriture, sans être excellente n'était pas mauvaise non plus. Les filles avaient commandé un menu. Petit problème. Je vous rappelle que nous étions arrivés à 13h. A 14h10, toujours aucun plat. Ils ne nous avaient pas oublié, ils prenaient leur temps. Aucun apéritif offert ou même un bol de cacahuètes pour cette attente longue durée. On commence à être servi vers 14h20. Ma mission: engloutir une entrecôte de boeuf en 10 minutes. Autant vous dire que mon ventre en a pris un coup. Les filles furent servies un peu plus tôt mais durent se goinfrer de l'entrée, d'une terrine pas fameuse et d'un plat pas fameux non plus en 15 minutes. Elles n'ont même pas pu manger leur dessert.

- La honte: aucun geste commercial. Le dessert n'avait même pas été servi que le serveur les a fait payer en disant que c'était de notre faute si nous étions pressés. Même pas, il nous aurait proposé un doggy bag (bon certes, c'était une salade de fruit). Les serveurs étaient d'ailleurs peu aimables, lents, ne maîtrisant pas les commandes. Des gens étaient servis avant d'autre en étant arrivés 30 minutes après. 

 

Bref, contrairement à Philippe, je ne reviendrai pas. La sentence sera elle sans équivoque: CHIASSE MORTELLE!!!