Hongrie, Pologne, République Tchèque et aujourd'hui Croatie et Monténégro, longtemps des pays refoulés à l'Est et dans le giron de l'Union soviétique ou de l'ex Yougoslavie, sont aujourd'hui des destinations touristiques qui vous accueillent avec des prix à défier la concurrence. Mais dépêchez vous car ça ne risque pas de rester bon marché très longtemps.

 

1) Des villes qui n'ont rien à envier à Londres, Venise ou Paris

Il est clair que si vous allez à Paris, Londres et Venise, vous serez servis en patrimoine. Mais de ce côté là, les pays de l'Est ont aussi de la ressource. 2 villes se trouvant sur les chemins des lignes low cost ont retenu mon attention: Prague et Budapest. Villes de caractère toutes les deux et pourtant pas épargnées par le joug soviétique, elles sont aussi et surtout pas chères. A commencer par les restaurants. A Prague, on mange dans les tavernes à bas prix mais aussi de la canne dans des restaurants sur la place à seulement 5 euros le plat, un plat bien consistant. A Budapest, c'est pareil, le goulash est à bas prix et est servi en soupe. Côté patrimoine, elles n'ont absolument pas à pâlir entre le pont Charles, l'église de Mala Strana ou le quartier du château pour Prague. De l'autre côté, la Terror Haza, le château de Buda surplombant la ville et les ponts magnifiques sauront vous séduire à Budapest. De plus, mais là c'est quand même plus cher, Budapest est une ville thermale de premier plan avec les bains les plus réputés d'Europe.

SAM_2248

Prague, une ville à découvrir

2) Ceux qu'on attendait pas ou les nouvelles tendances

On en parle de plus en plus des pays des Balkans. Après la Croatie, tout le monde se jette à l'assaut du Monténégro, pays tout récent où les Russes posent leurs valises l'été. Dans un pays gâté par la nature entre gorges et montagnes mais aussi plages, le pays a de quoi plaire. Et cette année, c'est aussi la Macédoine, les terres d'Alexandre le Grand, qui a conquis le coeur des éditeurs de Lonely planet. Un pays en pleine reconstruction fait de lacs et de montagnes et qui n'attend plus que vous pour dévoiler ses charmes.

File:36 2 прозрачность озера - 22 метра.jpg

La Macédoine vous attend

3) Dépêchez vous

Oui, il faut vous presser car ces pays ne resteront pas bon marché très longtemps. Après avoir été attractive par un côté nature là où les Espagnols avaient tout bétonné, la Croatie n'est plus aussi bon marché l'été et la nouvelle venue de l'UE a fait grimper les prix ayant eu conscience de son potentiel. Les autres risquent d'en faire autant dans un avenir très proche.

File:Kornati 1 2006.jpg

La Croatie, pour les économies, il est peut être déjà trop tard