Palmarès

2014: N°2 du top 10 des régions

2015: N°4 du top 10 des régions

L'héritage antique de l'Espagne

La Catalogne est propulsée de nouveau sur le podium de ce top 10 cette année. Il faut dire que j'y retourne encore une fois. Mais bien que je sois un fan absolu de sa capitale Barcelone, c'est à Tarragone que je poserai mes valises cette année. Tarragone est la ville romaine par excellence en Espagne. Cette ancienne Tarraco fut désignée capitale de Tarraconaise, une des provinces romaines de la péninsule ibérique. Ici, point d'indigènes car elle était une colonie romaine, ce qui lui confère un statut particulier. En effet, ce sont des Romains qui sont venus s'y installer, certainement pas dépaysés par le climat méditerranéen qui est le même qu'en Italie et cette cité près de la mer permettait de développer les activités commerciales. Le littoral était de toute manière bien plus attirant que les montagnes où nos vaillants soldats ne s'aventuraient guère et où vivaient encore des hordes de barbares. Son statut de colonie romaine lui conférait le droit romain, c'est-à-dire que ses habitants avaient le droit de siéger au Sénat romain, un luxe dont bien peu de cités bénéficiaent jusqu'alors. Auguste permit l'embelissement de la ville. En se promenant à travers ses chemins, on remarque que les traces de l'empire romain n'ont jamais été aussi marquées ici que dans toute l'Espagne réunie. Certes, il y a une cathédrale rappelant le passé médiéval mais celui-ci est vite occulté par les murailles, ce qu'il reste du forum et du cirque romain mais surtout par l'amphithéâtre dont on imagine la démarche des gladiateurs avant d'entrer devant l'arène. Un spectacle sanglant dans un cadre idyllique. Plus loin, l'aqueduc alimentant la cité est toujours en bon état tandis que la villa Els Munts tout aussi confidentielle rappelle que ce qu'on appelle villa dans l'empire romain est une grande ferme où élevage et culture vont de pair. La Catalogne est riche de son passé antique, le musée de la ville de Barcelone cachant bien ses trésors en sous sol. Ici, une partie de la cité a été découverte et les explications dans une pénombre éclairée de lumières artificielles nous renseigne sur le mode de vie des Romains que ce soit la mode, la teinture ou l'agencement des maisons. Cette année, je découvrirai un site bien plus vieux encore. Les Romains ne sont pas les premiers à avoir flirté avec l'Espagne. Empuries a attiré les Grecs bien avant eux. Les habitants de la cité de Phocée, ceux là même qui se sont installés à Massalia (aujourd'hui Marseille) ont créé ce comptoir en Espagne après que les Perses les aient chassés de chez eux au VIe siècle avant JC. Plus tard, les Romains reprennent ce site. C'est donc une nouvelle façon de voir la Catalogne, celle de la vision de l'Antiquité à un moment où on parle plutôt de péninsule ibérique et où les vélléités de l'indépendance sont encore très loin, à un moment où l'Espagne n'existe pas encore. Une façon d'éviter les querelles dans un climat toujours un peu tendu quant à l'indépendance.

SAM_3145

Pourquoi y aller en 2016?

- Pour découvrir les richesses antiques de la région

- Pour y aller tant qu'elle est encore espagnole

- Pour partir à la rencontre de ses superbes monastères

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans l'actu:

- Même s'ils ont organisé un référendum qui ne vaut rien aux yeux de la loi espagnole, dans un simple but de consultation avec une grande majorité de oui à l'indépendance, les Catalans espèrent toujours pouvoir être interrogés sur la question. Il faut dire qu'en 2014, ce qui s'est passé en Ecosse leur a donné des idées.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Mon top 5:

1) Barcelone

2) le musée Dali de Figueres

3) Tarragone

4) Gérone

5) Sitges

SAM_2996

---------------------------------------------------------------------------------------

A vos agendas:

- Pour ne pas quitter Tarragone, sachez que du 15 au 24 septembre se déroule la fête de Santa Tecla, fête ô combien ancienne car elle date de 1321. Sainte Thècle est la sainte patronne de la ville si je me souviens bien, en tout cas, son histoire est racontée dans la cathédrale. Ici, des groupes costumés en diable et en dragon défilent devant les géants qui dépassent les maisons et c'est l'occasion de pouvoir admirer cette superbe tradition catalane des castellers, autrement dit les châteaux humains.

 

© Pep Escoda