La voici ma nouvelle rubrique où je n'ai qu'une seule envie: me lâcher. Sur ce blog, je dorlote beaucoup les espaces même si j'ai toujours la rubrique "Out" pour les villes, pays et régions du mois. Mais comme je suis mauvais dans l'âme, j'aime critiquer mais les critiques seront toujours justes. Je serai comme un vengeur masqué contre toutes les arnaques touristiques ou les situations inacceptables. Ca va défoncer du gen, je vous le dis. Première victime sur laquelle dégainer: France Loisirs.

 

Cible du coup de mâchoire: France Loisirs

Coup de Trafalgar subi: la tentative de vente d'une box voyage pourrie

 

 

Mon histoire commence par une journée d'été ensoleillée où je fus interrompu dans ma lecture par un coup de téléphone. "Allo, c'est France Loisirs. Nous aimerions vous remercier de votre fidélité." Bizarre, je n'y suis que depuis 3 ans et je suis un de leur chouchou. C'est bon pour l'ego mais on se méfie déjà.  "France Loisirs vous offre quelque chose d'exclusif, une box avec des nuits d'hôtel" avant d'ajouter: "La box Day Dreams ne coûte que 90 euros pour deux pour 9 nuits." Pour commencer, France Loisirs devrait ouvrir le dictionnaire à la lettre O comme offrir car ils n'ont pas vraiment compris la définition. Et à la lettre L comme Livre car depuis un moment, France Loisirs tente de me vendre des parfums, des cartes fidélité de je ne sais quoi et le pire du pire, un cd entraînant des années 80. Ils ont raté leur cible avec moi. Mis à part cela, 10 euros la nuit pour deux dans plusieurs pays d'Europe, ça semble intéressant mais la phrase suivante casse tout: "Ce n'est en aucun cas commercial, c'est pour vous remercier de votre fidélité". Alors, non je ne suis pas un ado de 15 ans ou une petite mamie de 80 ans aimant la compagnie d'une voix suave au téléphone donc je ne me fais pas berner aussi facilement. Et puis il m'ajoute: "Mais pourquoi réfléchir? Vous pourriez même en prendre pour vos amis". C'est vrai ça, pourquoi réfléchir et ne pas donner 90 euros comme ça sans faire une petite vérification? Qu'est-ce que 90 euros franchement? Je lui demande de me rappeler un autre jour.

 

Ne vous inquiétez pas, vous rappeler, ils n'oublient pas et à la minute près. Sauf que je fais un tour sur leur site et je vois que la nuit à 10 euros n'est pas vraiment une nuit à 10 euros. Enfin si mais il y a une petite clause qu'il avait omis de me préciser, surement par négligence. Nous sommes obligés de payer le petit-déjeuner et le déjeuner. Vous allez me dire, mais de toute manière, il fallait bien manger sauf que dans certains cas, c'est 100 euros par jour minimum qu'il faut donner. En gros, je paye 10 euros la nuit mais je ne fais aucune économie. Tout content, il se dit: "Vous avez réfléchi?" Je lui réponds que oui et que ma réponse est négative. Là, il monterait presque sur ses grands chevaux avec tempérance tout de même et son fameux argument qui pue le prout: "Mais monsieur, ce n'est pas commercial. Vous auriez tort de ne pas accepter". La situation me fait tellement marrer que je lui demande de me rappeler 2 semaines plus tard.

 

Entre temps, je parcoure les forums qui parlent de Daydreams et je ne lis que des articles négatifs de gens qui se sentent floués. Ils rappellent les prix exhorbitants de certains repas, l'éloignement de l'hôtel par rapport aux sites touristiques, le peu d'amabilité des lieux d'hébergement. 3e appel donc et je l'attendais de pied ferme. Bon, je lui ai demandé de me rappeler 20 minutes plus tard pour voir s'il rappliquerait comme un toutou, ce qu'il a fait la langue pendante bien sur. Je lui dis que c'est la dernière fois qu'il doit m'appeler et que je ne paierai pas pour une telle arnaque avec l'emportement d'un général romain qui a vu ses armées se faire vaincre. Et je lui annonce tout ce que j'ai lu sur les forums, que ma nuit à 10 euros ne doit pas m'obliger à manger à l'hôtel et de revenir constamment surtout qu'il est éloigné des endroits où je souhaite aller. Mais il ne démord pas, défend son bout de gras et ose me sortir: "Mais sur les forums, ce sont les concurrents qui écrivent ça sur nous". C'est quand même la partie la plus hilarante de nos entretiens téléphoniques. Alors mesdames, messieurs qui lisez cet article, sachez que je ne suis pas un CONCURRENT et que la box DayDreams, c'est bel et bien de la merde.