Sur ce blog, je dorlote beaucoup les espaces même si j'ai toujours la rubrique "Out" pour les villes, pays et régions du mois. Mais comme je suis mauvais dans l'âme, j'aime critiquer mais les critiques seront toujours justes. Je serai comme un vengeur masqué contre toutes les arnaques touristiques ou les situations inacceptables. Ca va défoncer du gen, je vous le dis.c

 

Cible du coup de mâchoire: Les usagers et les employés

Coup de Trafalgar subi: Des dégradations dans le service, des conditions de travail épouvantables

Ryanair

Ryanair, contrairement à Air France, n'a pas besoin de se triturer les méninges pour trouver des publicités alléchantes. Bouche à oreille et prix imbattables sont la cause d'une indéniable réussite. Alors que je me prosternais devant cette compagnie qui était comme Dieu à mes yeux autrefois et qui me permettait de voyager pour pas grand chose, j'ai complétement revu mon jugement aujourd'hui. En terme de prix, ils restent les meilleurs mais beaucoup de détails me mettent hors de moi.

Hormis mon dernier vol pour Riga, depuis un an, je ne suis pas parti une seule fois à l'heure avec cette compagnie. Les retards devenaient plus fréquents: entre 30 minutes et une heure. Mais même si les pilotes faisaient ce qu'il pouvait pour arranger cela, il n'étaient pas faiseurs de miracles non plus. De plus, mon retard s'aggravait pour une autre raison. Ryanair a la formidable idée de remplir à rabord ses avions, ceux où on ne peut pas étendre ses jambes. Résultat: on décide de mettre nos bagages en soute quand on est pas les premiers dans la file. On doit donc attendre 30 minutes à l'aéroport pour les récupérer en plus du retard déjà accumulé. Super quand notre avion atterit à 23h30. Evidemment comme certains, dont moi j'avoue, refusent de mettre leur bagage en soute, cela accentue les retards. Je n'aimerais vraiment pas être un employé de la compagnie dans ces cas là. Ryanair a donc trouvé la solution parfaite pour satisfaire ses clients et éviter les retards: annuler 2 000 vols prévus. Heureusement, je n'étais pas de ceux là mais je connais plusieurs de mes amis qui faisaient partie des malheureux. Pour la future période, plus de vols annulés prévus mais une nouvelle règle. Désormais, vous ne pourrez plus avoir de bagage cabine avec vous (sauf sac à main ou sac à dos) si vous n'êtes pas dans l'enregistrement prioritaire. Vous devrez les mettre en soute sans frais et les bagages en soute supplémentaires passeront de 15 à 20 kilos et ne coûteront plus que 25 euros au lieu de 30. Une décision qui ne me réjouit pas du tout.

Ensuite, le vol est une horreur. Vous ne pouvez pas étendre vos jambes mais c'est le prix à payer avec Ryanair et on accepte les règles du jeu. Mais les avions sont de plus en plus dégueulasses (plein de cacahuètes écrasées par terre lors de mon dernier vol) et je ne peux en vouloir aux employés qui font ce qu'ils peuvent. Des cas intolérables sont aussi à recenser. Lors de mon voyage à Milan, une femme voyageait avec son bébé de quelques mois sur les genoux sans que celui-ci ait de siège alors que c'était prévu. Aucune compensation financière ne lui a été proposée. Mais par dessus tout, ils ne nous laissent pas dormir quand bien même nous nous sommes mûs dans tous les sens pour obtenir la position idéale. Environ tous les quarts d'heure, on est interrompu par le micro avec des accents anglais souvent horribles. Même ma propre langue, je ne la reconnais pas. D'ailleurs, je trouve honteux que lorsque j'ai effectué un Lille-Marseille, il n'y avait aucune annonce en français. On commence avec le rituel des règles de sécurité que parfois les employés font alors que l'avion circulent. Ce sont les règles, on ne peut y couper. Mais après, une annonce pour les boissons (8 euros pour une Heineken et une mini bouteille d'eau) mais ça aussi, c'est commun dans un vol. Mais combien de fois par la suite, j'ai voulu hurler "Ta gueule!!!". Parfums, tickets à gratter, bientôt ils vont nous vendre les meubles d'Ikea. Je trouve ça juste insupportable.

Derrière toute compagnie, il y a des hommes qui travaillent. C'est sûrement la raison qui me poussera à ne plus les prendre. Payés 18 euros de l'heure de vol, on se dit qu'ils sont généreux et que ça doit être vachement sympa d'y bosser. Au final, on arrive à 1 000 euros par mois. Comment se fait-il avec une si bonne paye? J'ai bien dit 18 euros l'heure AU VOL car avant et après le vol malgré le ménage et le check in des passagers, on considère qu'ils ne doivent pas être payés. C'est une atteinte grave au droit du travail. Les retards ne sont également pas payés. Comme si tout était de leur faute. C'est pas eux qui organisent des vols serrés les uns aux autres à ce que je sache. Ils profitent du droit irlandais pour ne pas payer leurs employés quand ils sont malades. Or certains employés se rebellent et affirment qu'ils doivent être payés selon le droit de leur pays. Quand Mac Do paye les employés en France, il le fait avec le SMIC français. Les heures de stand bye passées chez soi où l'employé doit être dispo en cas de nécessité ne sont pas payées non plus.

Je ne jette donc pas la pierre à ceux qui prennent encore cette compagnie. Ils savent qu'ils ont un peu le monopole et je ne vais pas vous encourager à ne plus voyager. Mais mon salaire me le permettant désormais, je vais petit à petit couper les ponts avec cette compagnie.