Mes coups de coeur n'ont pas beaucoup changé depuis l'an dernier mais voici tout de même le classement des 10 pays que je vous conseille de visiter cette année.

 

N°10: République Tchèque (=)

Terre de caractère avec ses châteaux médiévaux qui ont poussé sur tout le territoire, la République Tchèque reste encore assez méconnue, hormis Prague. Mais il faut chercher à la connaître davantage pour la saisir, à l'instar de Brno. En plus, ceux qui aiment faire la fête s'accomoderont vite des Tchèques, qui sont les plus gros buveurs de bière au monde. Sans oublier que la destination est plus que bon marché.

 

tour_img-252316-92

 

N°9: Slovénie (=)

Cette fois, direction les Balkans, même si ce n'est pas sûr que les Slovènes aiment y être rangés, eux qui souhaitent vraiment être considérés comme une partie de l'Occident. Ils n'ont pas tout à fait tort car quelques villes semblent se trouver en Italie comme Piran sur la côte adriatique où les influences vénitiennes se font bien sentir. Si aujourd'hui, dans cette région d'Europe, tout le monde fait les louanges de la Croatie et de plus en plus du Monténégro, la Slovénie a tout autant de charme qu'eux: des grottes gigantesques, un sommet de montagne mythique appelé Triglav et un lac féérique, le lac de Bled. Ce ne sera bientôt plus un secret.

Piran

 

N°8: Autriche (-1)

Légèrement déclassée cette année (parce que les Autrichiens ne sont pas toujours très sympas), cela n'enlève en rien le charme fou du pays. Passons outre Vienne qui est l'une des plus belles capitales du monde, ce sont surtout ses paysages alpins qui la rendent si uniques et qui n'ont rien à envier à ceux de la France. Ici, des vallées se creusent et de jolis lacs se sont multipliés comme en Carinthie où il est très difficile de les compter. L'Autriche, c'est aussi une ancienne possession des Habsbourg, de fervents catholiques et il n'est donc pas étonnant d'y trouver des monuments, en particulier des églises, parmi les plus beaux joyaux du mouvement baroque. Sans oublier la musique classique où on vous bassinera avec Mozart un peu partout, à commencer par Salzbourg, sa ville natale. En été comme en hiver et aux autres saisons, l'Autriche saura vous fasciner coûte que coûte.

 

Autriche

 

N°7: Turquie (+1)

Si beaucoup d'entre vous craignent les dérives autoritaires de Mr Erdogan, sachez que vous n'avez rien à craindre des Turcs, certainement l'un des peuples les plus chaleureux qu'il m'ait été donné de rencontrer. Un pays merveilleux où on retrouve à la fois de magnigiques mosquées (Bursa, Istanbul, Edirne) comme de très mystérieuses églises cachées dans de grottes en Cappadoce. Et pour les fanas de l'Antiquité, c'est un paradis. Certes, il y a Ephèse mais des sites aussi plus confidentiels mais parfois gigantesques où il n'y a pas un touriste. Aphrodisias ou Termessos font partie de ceux là. 

 

P8180273

 

N°6: Allemagne (=)

On nous bassine souvent dans les médias qu'il faut relancer la pratique de l'allemand. Et à raison puisque nous sommes deux pays aux liens forts. Et pour les resserer, autant y voyager. Bien sûr, sans avoir en tête de visiter tous les camps de concentration et les symboles du génocide ( la plupart des lieux sont d'ailleurs en Pologne ). Car l'Allemagne, c'est aussi de nombreuses villes constituées depuis très longtemps. Une culture festive où on aime partager une bière dans les Biergarten sans devoir attendre l'Oktoberfest de Munich qui se déroule d'ailleurs en septembre. Il ne faudra pas être trop exigeant sur ce que vous y mangerez mais vos yeux se régaleront tout à fait.

P4070195

 

N°5: Angleterre (=)

Ces 3 dernières années, mes voyages en Angleterre se sont multipliés. C'est un pays dont l'histoire m'a toujours fasciné. Une petite île qui a réussi à bâtir un empire où le soleil ne se couche jamais, qui a fait de sa langue, celle qui est la parlée dans le monde et qui a imprimé sa culture dans le monde entier. Et pourtant, cette Angleterre est diverse voire shizophrène. Aux conventions de la monarchie devant laquelle les touristes se pressent à Buckingham palace, s'oppose la culture rock qui n'est pas toujours tendre avec la famille royale ou les politiques. Alors que certaines villes sont élégantes, d'autres comme Manchester revendique leur culture ouvrière. Et il y a ces paysages somptueux, de la région des Lacs au Nord aux Cornouailles au Sud. Les Anglais n'ont jamais su choisir entre ville et nature. Ils ont préféré composé et ce mélange est plus que réussi. 

P8280158

 

N°4: Belgique (=)

Cela peut vous paraître étonnant que je persiste à placer la Belgique dans ce classement. C'est un si petit pays. Pourtant, Bruxelles et le trio flamand Bruges, Anvers et Gand valent qu'on leur réserve chacun quelques jours. Les villes belges sont tout simplement des musées à ciel ouvert. Et, c'est dans ce pays qu'on produit les meilleures bières selon moi et on découvre que cet alcool peut avoir de grands connaisseurs. Et pour ceux qui voudraient y aller en famille, le zoo Pairi Daiza est considéré comme l'un des plus beaux du monde où on ne s'est pas contenté de parquer des animaux dans des enclos mais de recréer des parties du monde ici ou là. Alors, osez prendre l'avion pour la Belgique et vous ne la trouverez peut être plus si petite que ça.

P4110057

 

N°3: Espagne (=)

J'ai un lien particulier à l'Espagne. J'adore sa langue, son côté détendu. Les Espagnols, et ce n'est pas qu'un cliché, aiment se réunir dans les bars, assis ou debout, prendre des tapas et un verre de je ne sais quoi (de plus en plus de vermouth depuis quelques temps). C'est cette convivialité, cette chaleur et même le bruit des conversations qui m'y font revenir chaque année. Bien sûr, les lieux aussi. Et vous avez le choix: terminer son pèlerinage à St Jacques de Compostelle, parcourir le littoral encore préservé de la Galice, admirer les collections de peinture de Madrid, assister à la fusion des civilisations musulmane, juive et chrétienne à travers l'architecture andalouse ou alors enchaîner les nuits blanches à Ibiza. L'Espagne est faite pour tous et pour tout le monde.

Donastia

 

N°2: Italie (=)

Bien plus encore que l'Espagne, l'Italie m'a conquis. J'y ai mis les pieds pour la première fois en 2009 et depuis, elle ne m'a jamais plus lâchée. Quel patrimoine! Quelle gastronomie! Quels paysages! Je ne tarirai pas d'éloges sur cette destination dans laquelle je me rends tous les deux ans. Et si au départ, je me suis perdu dans les rues des incontournables Florence, Naples, Rome et Milan, je sors de plus en plus des sentiers battus et me rends dans des villes à l'écart des touristes qui sont des versions miniatures des villes que je vous ai citées plus haut. Non loin de Milan, n'hésitez pas à vous arrêter à Bergame (surtout pour ceux qui s'arrêtent à Bergame avec Ryanair). La ville haute est une pure merveille et l'alignement de restos qui font leursp pâtes eux mêmes est hallucinant. Autre coup de coeur de cette année: Pistoia, capitale culturelle d'Italie cette année. On se croirait à Florence mais sans les foules. Retenez bien cette chose: on n'a jamais fini d'écumer les trésors italiens. J'ai bien peur qu'une vie ne soit pas suffisante d'ailleurs.

P7171134

 

 

N°1: France (=)

Alors que je le boudais, l'exotisme des autres pays ayant un pouvoir d'attraction beaucoup plus grand sur moi, je me tourne davantage désormais vers mon pays. Et je comprends pourquoi il demeure le pays le plus visité du monde. Les paysages défilent et ne se ressemblent pas: alors que j'aime retrouver ma famille sur les côtes bretonnes qui restent sauvages, je prends aussi un plaisir fou à randonner en Auvergne au milieu des vaches Salers. Et puis, il y a aussi les villes et il faut penser à autre chose que Paris même si je comprend tout à fait que notre capitale hypnothise les touristes. Cette année, Bordeaux fut une révélation pour moi et Lonely Planet ne s'est pas trompée en la classant numéro 1 du top 10 des villes de son best of. Elle est en partie une symbiose de la culture française: une architecture classique promue surtout au XVIIIe siècle et une gastronomie sans pareille sans oublier que se déguste ici un élément essentiel de notre nation: les vins. Et chauvins comme nous sommes, nous répétons à foison que notre pays est le plus beau du monde. Mais ne serait-ce pas un peu vrai?

P5060153