Le disparu du jour:

LE PACO DE RIBEIRA

1024px-Paço_da_Ribeira_em_1755

Pour qui?

Au début du XVIe siècle, le Portugal était à son apogée. Alors que l'Espagne commençait à bâtir son empire colonial en Amérique avec les expéditions de Cortès dans l'empire aztèque et de Pizarro dans l'empire inca, les Portugais eux se mirent à découvrir d'autres routes maritimes. Plusieurs raisons les poussèrent à cela dont l'une qu'on oublie souvent: la prise de Constantinople en 1453. Alors que les Européens avaient des contacts commerciaux avec l'Asie bien qu'ils la méconnaissaient encore grandement (les cartes établies à l'époque), vous laisseront en juger, les Ottomans entravaient leur route sur ce commerce qui se faisait avant tout par voie terrestre. Ainsi, les Portugais entreprirent des expéditions maritimes pour le commerce dont la plus importante est celle de Vasco de Gama en 1498 qui mit en relation l'Europe avec le monde indo-malais. Il faut avoir à l'esprit qu'il s'agissait plus d'entreprises individuelles qu'un vrai plan concerté de l'Etat portugais. Ainsi, on arrivait en Asie en contournant l'Afrique par la mer. Petit à petit, les Portugais établirent des comptoirs, c'est à-dire des ports pour échanger les produits locaux, plutôt que des colonies (même s'ils se sont appropriés le Brésil), en Afrique, dans la péninsule arabique, en Inde et jusqu'en Asie du Sud est. De là, ils ramenaient de la cannelle et des épices qui irriguaient Lisbonne, alors l'un des plus grands ports de son temps, avant d'aller redistribuer le surplus à Anvers pour écouler les dernières marchandises vers l'Allemagne et l'Europe du Nord. C'est donc dans ce contexte que règne le roi Manuel Ier (même s'il n'y a pas encore autant de comptoirs que ce que j'ai cités en exemple) qui décide d'édifier un château sur sa capitale qu'on appelle "la reine de l'océan". Manuel Ier sait quelle est sa condition et veut montrer au monde entier qu'il est un roi fastueux. Son ambassade amène même au pape un éléphant indien lors d'un voyage à Rome en 1513. On comprend aisément pourquoi il abandonne les murs du palais médiéval de l'Alcaçova et se fait construire près du Tage une nouvelle demeure plus belle et plus moderne, appelée le Paço de Ribeira. Elle était située sur l'actuelle place du Commerce.

 

Pourquoi était-il si exceptionnel?

Ce palais suivait la tradition de l'art manuelin. Vous aurez compris que c'est un art qui fut instauré sous le règne de Manuel Ier, un style exubérant qui mettait en avant les explorations maritimes avec des cordes, des noeuds marins, des coquillages ... Il y avait différentes ailes avec des balcons, des jardins, différentes cours. Et c'est dans la "Tour du roi" de l'aile sud que fut installée la Casa da India.

 

Pourquoi a-t-il disparu?

En 1755, Lisbonne fut dévastée par un séisme qui fut accompagné d'une série d'incendies qui dura 5 à 6 jours. Ce sont d'ailleurs plus les flammes que le séisme en lui-même qui ravagèrent la ville. Ce séisme fut dès le premier jour accompagné d'un tsunami. Il y eut plus de 500 secousses jusqu'en septembre 1756. La famille royale n'a pas été touchée car elle résidait alors au palais de Belem et il faut dire que la noblesse a été assez épargnée.