C'est l'un des plus beaux endroits de la région que vous pouvez parcourir à la fois en voiture ou à vélo. C'est l'une des plus belles routes du pays et il faut prendre son temps pour la découvrir tant on aura envie de faire des haltes.

 

P7120366

 

P7120369

Le cours d'eau de la Semois est donc le fil directeur de notre périple d'aujourd'hui qui se déroule au fur et à mesure. Le tissu du paysage est d'un vert éclatant se reflétant dans les eaux émeraudes de la rivière quand on peut l'apercevoir. Je n'ai pas tout entrepris pour ma part et je me suis contenté, par manque de temps, de la portion allant de Bouillon à Bohan. C'est ainsi que comme dans les contes de fée ou les vielles légendes arthuriennes, le château fort de Bouillon est un formidable décor pour une formidable histoire de voyage. Je reviendrai sur ce lieu magique, avec une visite guidée des plus intéressantes, dans un autre article. C'est pourquoi je continue de tracer ma route, m'enfonçant dans la forêt avec la voiture et nous commençons à comprendre qu'on nous avait menti quand on nous parlait du plat pays. Nous sommes ici sur un plateau entaillé par le cours d'eau et nous montons et descendons au gré de ses courbes. Parfois, on aperçoit des cours d'eau qui vont se jeter dans la rivière. On se perd et on se demande si la civilisation est encore loin, si Bouillon n'était pas notre dernière étape de vie avant des kilomètres. En attendant, on s'arrête et on prend plaisir à photographier les différents panoramas qui s'étendent sur des paysages bucoliques qui entaillent la forêt. On roule encore et on tombe sur des habitants, ceux de Rochehaut où quelques restaurants font le plein en été tandis que d'autres établissements sont idéaux pour prendre une bière. Je sais que je n'arrête pas de parler de cette boisson mais en Belgique, c'est une véritable institution avec laquelle on ne rit pas. On continue jusqu'à Bohan où là, la rivière s'élance et est propice au kayak mais avant cela, je vous conseille un crochet vers Membre pour finir avec le Jambon de la Semois où les vues sur la vallée sont encore plus magiques. On s'arrête, on regarde et on plonge nos yeux dans cet océan de vert. On ne regrette finalement pas qu'il ait tant plu dans les Ardennes.