Les petits villages plantés au milieu des forêts, perchés ou en contrebas des vallées, furent pour moi des lieux parmi ceux que j'ai préférés dans les Ardennes belges. Bien souvent, les touristes s'y aglutinent mais sans effet de masse réel. Alors que cet hiver, Rochehaut doit être endormie, le printemps et l'éclat du vert des feuillus la sortent de son sommeil.

 

P7120344

 

P7120358

Niché en plein milieu de la vallée de la Semois, le petit village de Rochehaut est idéal pour une halte à midi. Un peu pittoresque avec son église, c'est aussi un coin idéal pour se sustenter. Pour cela, direction "L'Auberge de la Fermette" qui sert de bonnes bières dans la région (et je ne taris jamais d'éloge quand j'évoque les bières belges) mais aussi des viandes de très bonne qualité, en particulier de porcs et de boeuf, toujours accompagnées de frites. Rochehaut attire de plus en plus et des appartements sont actuellement en construction donnant sur un point de vue magnifique qui plonge sur la vallée où la rivière de la Semois ceinture les prairies et le promontoire sur lequel se sont établies les maisons du village de Frahan. Vivre ici m'a fait penser à la chaumière des 7 nains, ne me demandez pas pourquoi. C'est d'ailleurs un lieu qui est aujourd'hui métamorphosé puisqu'un camping existait autrefois mais le terrain étant en zone inondable, celui-ci a fini par disparaître et c'est l'une des raisons pour lesquelles les maisons sont sur les pentes. Après avoir bien mangé, il est temps d'éliminer les calories avec une bonne petite randonnée au fil de la Semois.