Les lumières de Time Square sont dans l'imaginaire de tous les gens qui ne vivent pas à New York dans les images qui défilent sur la ville. Elles sont aussi célèbres que la statue de la Liberté, l'Empire State Building ou Central parc. Et ce n'est pas pour rien si Alicia Keys y a installé son piano pour le clip d'"Empire state of mind".

P8160582

P8160575

Autant vous le dire tout de suite, Times Square est loin d'être l'endroit qui m'a le plus séduit à New York. C'est chargé de bling bling et c'est diffcile de faire plus tape à l'oeil. Vers la fin de mon séjour d'ailleurs, j'évitais au maximum ce point central où les touristes s'amoncellent. Et pourtant, je vous conseillerai de le faire au moins une fois car c'est aussi l'essence de New York, sa vitrine et un outil efficace du soft power américain. On se rend compte à quel point la ville se gorge de spectacle et qu'elle en est un à elle toute seule. Les écrans géants défilent toutes sortes de pubs devant nos yeux de la dernière collection H&M que vous retrouverez non loin de chez vous où que vous habitiez aux bonbons M&M's. La boutique de ce méga marchand de bonbons fait d'ailleurs fureur dans le coin. Vous êtes aussi là en plein Broadway avec des mises en scène spectaculaires où les New Yorkais viennent en masse chaque année. Ce n'est pas réservé qu'aux touristes comme pourrait le laisser penser une idée reçue. Kinky Boots, la comédie de Cindy Lauper affichait lors de mon passage ses slogans clinquants et on peut dire que ça marche. C'est quasiment toujours complet. Et enfin, comme j'y suis allé en été, j'avais déjà connaissance des nouvelles séries télé qui allaient cartonner ou pas. De la merdasse Mac Gyver au succès pas forcément attendu de Designated survivor de Kiefer Sutherland. La série Empire avait aussi le grand jeu pour sa saison 3. Bref, foule en masse mais aussi gigantisme, Time Square ne pourra empêcher votre oeil d'être distrait et votre mémoire d'être lobotomisée par la publicité incessante.