Ma virée à Namur aura été inoubliable et je la dois largement à Catherine, ma première greeter (cliquez ici pour en savoir plus sur le mouvement greeter). Elle nous a emmené dans une passionnante visite guidée jusqu'à ce qu'elle sorte quelques propos anti flamands et racistes, créan un malaise autour d'un bon verre de bière. Je rends donc hommage dans cet article aux "75% des détenus dans les prisons belges qui ne sont pas belges" selon les dires de Catherine.

P7120316

 

P7120307

Je ne commencerai pas cet article en faisant mon Pinocchio. Namur est une ville sympa mais ne rivalise pas avec les grandes villes flamandes que sont Gand, Bruges ou Anvers. J'ai été incapable de l'avouer à Catherine qui aurait eu le coeur brisé. Notre chère guide qui nous a beaucoup apprécié (ne pas être noir et flamand a aidé) nous a menés vers l'hôtel de ville et elle a tapé dans le mille puisque sur ses murs, une superbe fresque s'est déroulée devant nos yeux. Elle se nomme "La fresque des Wallons". Avec le recul, ça ressemble bien à Catherine. C'est un magnifique travail avec 200 références wallones qui ont été peintes par la Cité de la Création. Pour ceux qui connaissent Lyon, c'est ce même organisme qui est à l'origine du Mur des personnalités et qui mettait en avant des célébrités comme Paul Bocuse. Ici, il y a certes quelques personnalités comme Georges Simenon ou Blanche de Namur mais la fresque s'attarde plus à relater la vie des habitants de la région. Parfois, c'est simplement une ménagère qui fait ses courses remplies de produits wallons évidemment. Vous verrez aussi un coq, l'emblème de la Wallonie et des traditions comme les échasseurs (les échassiers étant des oiseaux), une tradition très appréciée à Namur où les citoyens enfourchent des échasses et tentent de faire tomber l'équipe adverse. Plus généralement, la Wallonie est friande de ce type d'événements. Ces peinture sont de véritables plongées sous Namur pour mieux l'appréhender.

 

P7120310

Catherine avait aussi bougrement envie de nous montrer avec fierté le patrimoine wallon. Elle avait d'ailleurs tapé dans le mille avec sa freque. Et nous voilà à parcourir les églises de Namur. Ce qui m'a étonné, c'est d'y voir autant de profusion de baroque. La façade avec ses courbes donnait le ton et l'intérieur fut tout aussi grandiose. L'Eglise Saint Loup était sous le contrôle des Jésuites, cette organisation religieuse qui visait à ce que la Contre-Réforme catholique fonctionne dans un climat de guerre de religion en Europe. Le marbre est magnifique et si j'ai bien compris, il provient de terres proches. Nous ne sommes pas allés à la citadelle, préférant inviter notre guide à se désaltérer. Avant cela, de petits écoliers étaient venus remplir un questionnaire sur la ville et posèrent des questions à Catherine ... en flamand. Hormis ses mauvais côtés, la visite fut assez passionnante et notre première expérience greeter nous a donné envie de poursuivre. Namur est une excellente préliminaire aux Ardennes Belges car la suite va vous enchanter bien plus que ça.