Après "Les disparus", voilà son contraire. Voyage vers le futur vous permet d'anticiper les destinations de votre avenir. Que ces endroits soient connus ou encore confidentiels, ils vont connaître un regain d'intérêt dans quelques temps grâce à leurs nouvelles réalisations. Chaque mois, ce sera l'occasion de faire un zoom sur une métamorphose, qu'elle soit pérenne ou éphémère.

Destination: Dubai

Date programmée:  Inconnue

img_1

Si les contes des mille et une nuits ont bercé notre enfance, à tel point qu'Aladdin a été le héros d'un film Disney, les Arabes n'ont jamais véhiculé ces histoires car c'est une vision idéalisée de l'Orient par les Occidentaux. Pourtant, Aladdin et Sinbad ont influencé le futur projet de Dubaï. Après l'exposition universelle en 2020, après une tour annoncée pour dépasser les 1000 mètres de hauteur, la ville était encore très gourmande et se lance dans le projet Aladdin City. C'est le groupe australien Meinhardt qui s'est vu confié le projet. Ils ont tendance à embaucher les meilleurs, rien que les bandes de sable si caractéristiques de Dubaï ont été façonnés par des experts néerlandais. Cette fois-ci, il s'agit donc d'un projet (encore) pharaonique de 110 000 mètres carrés où trois tours aux allures de lampes de génie vont être plantées dans le Khor Dubaï, le bras de mer pénétrant l'intérieur de la ville. Les passerelles entre les tours seront climatisées et équipées de tapis roulants. Ces tours renfermeront des hôtels (à mon avis grand luxe) et des centres commerciaux. Il y aura même un parking pouvant accueillir 900 voitures. On a beau critiquer Dubaï pour son côté bling bling, je la trouve tout de même assez fascinante cette cité. Apprendra-t-elle un jour à s'arrêter? En attendant, ces tours, voici une petit vidéo dévoilée par le groupe Meinhardt

Aladdin City

Aladdin City