Si vous avez aimé vous perdre dans le Grand Bazar, alors il est un endroit encore plus merveilleux à Istanbul. Ici, tous les sens sont mis en éveil: l'ouïe avec les marchands, les habitants et les touristes qui parlent fort, l'odeur des épices mais aussi la vue avec les couleurs qui en jaillissent. Bienvenue au bazar égyptien.

 

P8230628

 

P8230630

En effet, ce bazar m'a plus séduit que le Grand Bazar, probablement parce qu'il est moins labyrinthique et qu'il est plus simple d'y effectuer des achats car on y joue un (tout petit) peu moins des coudes. Certes, il y a une gamme de produits moins étendue et c'est bien vos papilles qu'on ne demande qu'à séduire. Ce marché turc couvert est aussi appelé le marché aux épices car ici safran d'Iran (à des prix pas toujours raisonnables), poudre de curcuma indienne, poivre ou encore bâtons de cannelle nous font remonter à la position de carrefour d'Istanbul pendant l'empire ottoman quand ce lieu était sur le chemin de la route de la Soie et que les produits avaient transité depuis l'Inde, la Chine ou la Perse. En plus de cela, vous pourrez vous goinfrez de pâtisseries orientales très généreuses en sucre et en miel (ce ne sera pas le moment de penser à ses kilos). Les baklavas sont irrésistibles avec leur bonne saveur de pistache. La Turquie est aussi un pays du thé, un thé sucré dont le plus célèbre est celui à la pomme et de nombreuses échoppes en vendent de différente qualité. Vous serez impressionné par les oeuvres artisanales avec les théières géantes tout droit sorties de l'époque de Soliman le Magnifique. Le bazar égyptien vaut bien quelques bousculades.