Sur ce blog, je dorlote beaucoup les espaces même si j'ai toujours la rubrique "Out" pour les villes, pays et régions du mois. Mais comme je suis mauvais dans l'âme, j'aime critiquer mais les critiques seront toujours justes. Je serai comme un vengeur masqué contre toutes les arnaques touristiques ou les situations inacceptables. Ca va défoncer du gen, je vous le dis.

 

Cible du coup de mâchoire: Europcar

Coup de Trafalgar subi: abus de ses clients

 

Afficher l'image d'origine

Depuis quelques temps, j'ai arrêté de m'en cantonner aux villes mais pour faire un tour d'horizon des pays et des régions, une location automobile est la bienvenue. Jusqu'à maintenant, j'ai pris pas mal de compagnies sans avoir de souci mais Europcar, c'est une autre affaire. Plus jamais, vous me lisez et je le jure, je n'irai vers cette compagnie et peu importe les prix qu'elle pratiquera.

Première mésaventure en Cappadoce, magnifique région turque, où j'ai pris la compagnie à l'aéroport de Nevsehir. Nous nous sommes garés le soir près d'un restaurant qui nous avait affirmé que nous pouvions stationner à cet emplacement. Sauf qu'en revenant, la voiture n'était plus là. Alors que nous nous affolions en nous demandant où elle pouvait bien être et nous imaginant déjà aller à la fourrière, le loueur nous appelle pour me dire que la police a enlevé la voiture mais qu'il l'a récupérée. Dans ces cas là, vous vous attendez à payer l'amende sauf qu'elle ne nous a jamais été présentée et qu'ils ne nous ont jamais demandé de la payer. Nous doutons fort que les loueurs de voiture acceptent de payer gracieusement les enlèvements à la fourrière, d'autant que ça coûte plus cher que de louer une voiture. Nos doutes se sont posés sur l'employé qui a sûrement du faire une petite virée avec elle le soir pour ses besoins personnels, ce qui a grandement nui à notre soirée. De plus, le lendemain, il voyait des griffes imaginaires et voulait qu'on paye une réparation. Finalement, nous avons réussi à lui tenir tête. Pourquoi être revenu une deuxième fois vers Europcar me direz vous? Parce que nous pensions que la mésaventure était plutôt due aux employés qu'au loueur.

Cette fois, direction Monténégro. Arrivés à l'aéroport de Pogdorica, on est accueilli par 3 employés tous avec leur portable en train d'envoyer des textos ou de jouer à des applications débiles. Il aura fallu 30 minutes pour que l'un d'eux se décide à nous emmener vers le véhicule. En revenant, 2 Français devant nous ont déjà un problème avec Europcar: en effet, ils ont perdu leur enjoliveur. Et comme la voiture était neuve, ils pensent sincèrement que celui-ci était mal fixé parce que franchement pour le perdre, il faut vraiment y aller. Mais peu importe, on leur demande les sous: 40 euros pour un enjoliveur, c'est un peu cher. Quand on voit ça, on se dit qu'on ne va pas à y échapper et qu'on sent que chaque client y a droit. Alors oui, ça inspecte longtemps pour trouver la petite bête et ils y arrivent. Pour nous, il s'agissait d'une petite griffe sur la bande de caoutchouc sous le pare choc, quelque chose qu'on ne regarde jamais. Là aussi, grosse facture sinon ils nous prennent 500 euros. Et comme ils savent qu'on est pressé de prendre l'avion, on ne peut pas trop tergiverser. J'ai demandé à ce qu'il m'envoie la facture qui prouve le remplacement de la bande (car si je paye, j'estime que cela doit être réparé), je n'en ai jamais vu la couleur. Voilà donc 2 mésaventures qui me conduisent à ne plus jamais faire confiance à cette compagnie à la fois car elle abuse de ses clients et parce que ses employés sont recrutés d'on ne sait où. Ne vous inquiétez pas, il en existe bien d'autres.