En Turquie, le bazar est une vraie expérience. Bien loin des malls américains ou de nos supermarchés, on y trouve des produits différents et la façon de faire ses achats. En plus, vous pénétrerez dans un lieu historique.

 

P8220535

 

P8220539

Le Grand Bazar, c'est un lieu labyrinthique, où le plan vous donne déjà le tournis. Vous pouvez entrer par plusieurs portes, heureusement d'ailleurs vu l'immensité du lieu. Après, il faudra ne pas se perdre même si pour quelqu'un comme moi, c'était impossible. J'ai préféré prendre le risque de me perdre dans ce dédale marchand que de suivre une quelconque visite à partir de mon guide. Vous ne serez pas les seuls touristes mais il y aura aussi des Turcs. On ne peut donc pas parler d'authencité complète. Mais ce que vous ne pouvez pas faire sur les marchés de France, vous pouvez le faire ici mais dans une moindre mesure que d'autres lieux d'Istanbul: le marchandage. Ce qui peut donner de très longues conversations. Que marchander justement?

 

 

 

 

P8220538

On partira donc dans les clichés de la Turquie mais parfois, ça ne fait pas de mal. Je n'ai personnellement rien acheté mais j'ai été ébloui par la beauté des luminaires mais aussi par certaines théières. J'en aurais bien acheté, le prix ne me rebutant pas même si certains articles ne sont pas si bon marché. Je vis encore dans un trop petit appartement pour pouvoir entasser tous ces souvenirs. Les antiquaires sont aussi très réputés tout comme les marchands de tapis. Les kilims sont des tapis tissés, typiques de Turquie et prennent à mon avis des heures de travail. Ce que j'ai adoré aussi, c'est qu'on peut y manger. Vous pourrez aussi faire le plein d'épices mais le safran venant d'Iran coûtera toujours cher. Ce n'est pas un marché de nourriture vraiment mais vous pouvez vous installer sur des tables vachement basses, déguster un baklava accompagné d'un toujours délicieux thé à la pomme. Tout ça dans un brouhaha que vous finirez même par apprécier.