Palmarès

2014: N°3 du top 10 des villes

2015: N°5 du top 10 des villes

Ma ville de coeur

C'est le coup de coeur de ma vie, mon premier voyage en Europe alors sa place sur le podium tient à beaucoup de subjectivité. Mais beaucoup d'entre vous ne m'en tiendront pas rigueur car ils l'aiment surement autant que moi. Pour la 6e fois, j'y étais encore il y a 2 jours et je commence enfin à la connaître (presque) comme ma poche. Je peux aller d'un endroit à l'autre sans avoir besoin d'avoir une carte en main, chose qu'il m'est impossible de réaliser dans les grandes villes, surtout quand est au courant de mon sens de l'orientation très fragile. Ce que j'aime de Barcelone, c'est sa décontraction, sa capacité à revendiquer son identité catalane sans qu'on se sente opprimé par les revendications indépendantistes comme dans d'autres endroits de la région (même si les manifestations ne sont pas rares), sa capacité à avoir su séduire le monde à partir de la fin du XIXe siècle grâce au modernisme catalan alors que cette ville aurait pu tomber dans l'oubli. Car Barcelone ne peut se dégager de son génial architecte. Cela fait 90 ans depuis sa mort qu'on attend encore la fin de la construction de la Sagrada Familia qui se tisse petit à petit devant nos yeux. Quand je dis j'attends, d'autres attendent son arrêt car ils disent qu'elle n'est certainement pas fidèle aux plans de Gaudi. Mais si  le château de Versailles s'était arrêté à Louis XIV, nous ne verrions pas grand chose aujourd'hui et qui s'y presserait en masse? Tant que ce beau projet durera, les spécialistes de l'architecture auront les yeux rivés sur elle. Peu de villes ont réussi à créer un art qui lui est vraiment propre et qui ne s'installe pas dans un mouvement national sinon régional. Cependant même si elle est le chef de file de la catalanité, elle est aussi espagnole. On se retrouve dans les bars pour manger des tapas, on trouve autant d'aficionados de football que dans le reste de l'Espagne, on vend des éventails et de la sangria dans les boutiques de souvenir et on mange tout aussi tard sans oublier d'aller faire la fête ensuite. Barcelone est ceci: duale, voire bipolaire mais elle comme ceux qui ont ce genre de troubles, elle ne s'en rend pas compte alors ne la froissons pas et prenons la comme elle est.

383883_4437708217858_1679069662_n

Pourquoi y aller en 2016?

- Pour suivre pas à pas la construction de la Sagrada Familia

- Pour aller voir un match du Barça même s'ils ont été éliminés de la ligue des Champions

- Parce que c'est une des meilleurs villes pour faire la fête

-------------------------------------------------------------------

Dans l'actu:

- Même si elle serait la capitale de la Catalogne si celle-ci accédait un jour à l'indépendance, Barcelone est loin d'avoir le même avis que les villages sur la question. En effet, la métropole melting pot où vivent de nombreux Espagnols, sont à majorité contre cette option.

----------------------------------------------------------------

Mon top 5:

1) La Sagrada Familia

2) La Casa Batllo

3) le parc Guëll

4) La Rambla

5) La Perdrera

P8020080

-----------------------------------------------------------

A vos agendas:

- Sant Jordi est le saint patron de la Catalogne alors rien d'étonnant à ce que le 23 et le 24 juin soient feriés à Barcelone. Ce jour là, la tradition veut que les hommes offrent une rose à leur dulcinée et les femmes un livre à leur cher et tendre.