En route pour 2023

Istanbul évoque pour beaucoup la basilique Sainte Sophie et le détroit du Bosphore. Pour certains, elle est synonyme d'un renversement: celui où l'empire Ottoman prenait Constantinople à l'empire byzantin et où de nombreuses mosquées remplaceraient des églises ou alors seraient nouvellement créées. Pourtant, derrière son patrimoine exceptionnel et son histoire incontournable en ce qui concerne les contacts entre Musulmans et Européens, Istanbul va bientôt être une des villes les plus modernes du monde, rivalisant sans problème avec Dubai, Londres et Shanghai. Cette ville mondiale, encore incomplète, supplante la capitale Ankara (d'ailleurs, si je faisais un sondage, pas sur que tout le monde savait qu'elle n'était pas la capitale de son pays). C'est avec une impatience qui ne fait pas dans la subtilité qu'Istanbul attend 2023, date du centenaire de la république de Turquie. D'ici là, Istanbul ne sera plus jamais la même. Un nouveau centre d'affaires est en préparation alors que le Levent est déjà hérissé de tours et peuplé de centres commerciaux. Un deuxième canal devrait être creusé pour faire passer encore plus de bateaux et de pétrole entre la mer Noire et la Méditerranée. Un nouveau pont devrait être suspendu pour pouvoir désengorger l'étouffante circulation automobile. Sans oublier ce nouvel aéroport au Nord qui devrait faire d'Istanbul la plaque aéroportuaire mondiale majeure avec 150 millions de passagers par an, propulsant à la première place la ville en terme de trafic aérien (actuellement, Atlanta, la numéro 1, en acceuille 100 millions). Ceci veut clairement dire que les marées de touristes vont continuer de déferler sur la ville, grossir un peu plus la population des bazars, augmenter les files d'attente au palais de Topkapi et de Sainte Sophie ... C'est pourquoi cette année est encore la bonne pour la visiter avant sa métamorphose qui ne cesse d'alimenter les polémiques. C'est aussi l'occasion d'échapper aux futurs touristes qui seront encore bien plus nombreux qu'aujourd'hui.

 

P8220544

 

Pourquoi y aller en 2016:

pour découvrir la ville avant sa métamorphose

- pour découvrir une ville mondiale qui n'est pas encore trop chère

- pour partir à la découverte de ses mosquées parmi les plus belles du monde.

---------------------------------------------------------------------------------------------

Mon top 10:

1) Basilique Sainte Sophie

2) Mosquée de Soliman

3) Palais de Topkapi

4) Les hamams

5) Palais englouti

 

P8230611

 

------------------------------------------------------------------------------------------

Dans l'actu:

- Aujourd'hui, de nombreux touristes viennent des pays arabes pour découvrir Istanbul, en particulier du Koweit et de l'Arabie Saoudite. Mais leur intérêt touristique n'est pas identique à celui des Occidentaux. En effet, ce qui motive certains d'entre eux, ce sont les séries télé turques qui s'exportent plus à travers le monde que les séries télé américaines. Ainsi, les femmes se ruent dans le restaurant où est tournée la série "Quelle est la faute de Fatmagül?", une série où une femme doit épouser son violeur. La série "Soliman le Magnifique" a aussi relancé leur intérêt pour le palais de Topkapi. Ceci donne lieu à une autre forme de tourisme. Beaucoup de femmes de ces pays viennent faire de la chirurgie esthétique à Istanbul pour ressembler à leurs actrices préférées. D'un autre côté, elle surfe sur l'économie du poil que ce soit les implants capillaires ou l'épilation mais cette fois chez les hommes.

-------------------------------------------------------------------------------------------

A venir:

Le président turc Erdogan, aussi ancien maire d'Istanbul, compte bien faire de son ancienne municipalité la vitrine de la modernité turque. Mais il a aussi à coeur de redorer le blason de son pays en flanquant la colline de Camlica d'une nouvelle mosquée qui fait penser à la grandeur d'antan de l'empire ottoman. Si le projet arrive à terme, l'édifice sera visible partout dans la ville. Il s'agirait de la plus grande mosquée du monde. Les travaux ont déjà commencé et beaucoup de commentateurs estiment que la laïcité turque est ainsi en danger.

Afficher l'image d'origine

-------------------------------------------------------------------------------------------

Nulle part ailleurs:

- Le Palais englouti est un des lieux assez remarquables. Dans cette ancienne citerne où il reste de l'eau, des colonnes s'alignent créant un effet d'infini. C'est dans les sous-sols d'Istanbul que se pressent de nombreux touristes, d'autant plus agréable l'été qu'il fait très chaud. Vous pourrez aussi voir des têtes de Méduse. Leur présence reste un mystère.

 

P8230623