La version antique de l'Italie

Situé dans le Mezzogiorno, ce Sud infâme que les partisans de la Ligue du Nord méprisent, est pourtant l'un des coeurs du tourisme italien. Et pour cause, Naples, Pompéi ou le Vésuve sont des noms connus internationalement. Mais les livres de géographie persistent à vouloir comme des Italiens à séparer selon une ligne Nord/Sud le pays, à pointer du doigt la mafia qui exerce par exemple à Naples, à démontrer que le chômage y est 3 fois plus élevé que dans le reste du pays. La Campanie reste là, solide comme un roc, toujours aussi envoûtante malgré quelques problèmes de poubelles non traitées ou de fous du volant prêts à vous dépasser dans des virages en épingle à cheveux sur la Côte amalfitaine. C'est une toute autre culture que vous verrez, bien loin du chic de Florence et de Milan mais qui fait tout autant rêver. L'Antiquité y est à l'honneur avec le site de Pompéi qui mériterait certes plus d"entretien et de fonds mais garder une telle cité aussi bien conservée après deux millénaires est une prouesse. Pour contempler certaines pièces, le musée archéologique de Naples est un lieu parfait. D'autres sites valent tout autant le détour et en premier lieu, Herculanum, cité romaine elle aussi anéantie par le Vésuve mais vite éclipsée par Pompéi même si le comble est que celle-ci est bien mieux conservée. Pour les amateurs de macabées, les squelettes ensevelis sont de la partie. On en a trouvé tout de même 270. Toutefois, la Campanie nous permet de pousser encore un peu plus loin la machine à remonter le temps. Pour cela, la visite de Paestum est incoutournable. Cette ancienne cité grecque est en réalité une colonie fondée par Sybaris, cité de Calabre, qui était elle-même une colonie. C'est une façon de comprendre à quel point la culture grecque avait unifié le monde méditerranéen. Bien sûr, pour ceux qui voudraient laisser les portes du temps derrière eux ou au contraire le remonter davantage, la montée du Vésuve est une formidable opportunité d'affronter une nature chaude, qui fait peur et qui peut être capricieuse à tout instant. On espère néanmoins qu'elle n'ensevelira pas Pompéi une seconde fois. Pour ne pas le regretter, allez y donc en 2016.

SAM_5799

3 bonnes raisons d'y aller en 2016:

- déguster les délicieuses pizzas napolitaines

- découvrir la Côte amalfitaine par la route en faisant attention à la conduite de nos chers cousins italiens

- être subjugué par l'île de Capri et sa grotte bleue

------------------------------------------------------------------------------

Mon top 5:

1) Côte amalfitaine

2) Pompéi

3) Golfe de Naples

4) Naples

5) Isola d'Ischia

SAM_5763

--------------------------------------------------------------------------

Côté gastronomie:

- Comme les autres régions d'Italie, la Campanie a une tradition culinaire bien affirmée. Ce qui pourrait vous marquer néanmoins, ce sont ces citrons très voluminieux destinés à produire cette liqueur qu'on appelle le limoncello, très appréciée à l'apéritif. On peut aussi lui accorder d'être la région qui est celle qui sait y faire en matière de mozarella. C'est vrai qu'en en mangeant, elles n'ont rien à voir avec celles des supermarchés et elles peuvent nous contenter le midi. La Campanie est connue pour sa mozarella di Bufala où 80% des bufflones nécessaires à son élaboration sont parquées dans la région.

Bufflonnes-

 

-----------------------------------------------------------------------

A vos agendas:

- Restons dans les clichés. Du 1 au 6 septembre, à Naples, on célèbre la pizza avec une grande fête dans toute la ville. Ici, vous pourrez admirer les acrobaties des pizzaiolos qui manient la pâte comme des virtuoses. Des grands chefs italiens seront là pour vous donner quelques cours. Et après avoir manié la farine, les tomates, la mozarelle et l'huile d'olive, le moment tant attendu sonnera: la dégustation. Pour vous mettre l'eau à la bouche, une petite vidéo du Napoli Pizza village 2014:

Napoli Pizza Village 2014