C'est plus qu'un marché, c'est un quartier. Un vaste marché cosmopolite où fringues, bouffe de tous pays et autres marchandises se vendent chaque jour. C'est aussi l'occasion de rester fashion avec les boutiques vintage. Bref, le Camden Market, c'est le marché le plus branché de la planète.

 

SAM_7417

Des façades tape à l'oeil

 

Pourquoi n°1? Esprit londonien, esprit monde

D'abord, ce qui frappe avant de rentrer dans le marché proprement dit, ce sont toutes ces boutiques, pour la plupart de fringues, aux façades extrêmement pétantes: une grosse dock Martens ou un dragon en devanture. On rivalise ici pour attirer le chaland et tant pis si c'est tape à l'oeil. La concurrence fait rage et il faut rivaliser d'ingéniosité. D'ailleurs, ça marche et j'aime à rentrer dans ces magasins qui vendent des frippes ou des vêtements tout neufs. Et en plus, les prix se négocient et vous pouvez obtenir des manteaux en cuir à 3 fois moins que le prix affiché, j'en ai fait l'expérience. Sinon, il y a un marché de fringues en plein air tout aussi sympa.

Camden, c'est aussi un mélange de saveurs et d'odeurs du monde qui se joignent à ce méli mélo et qui collent sur vos vêtements. Que vous ayez envie de glace, de pizzas italiennes, de cuisine orientale, de plats épicés indiens, des falafels végétariens ou même de grillades argentines, un tas de stands sont là pour vous rappeler l'essence même de Londres: une ville multiculturelle et cosmopolite. On passe du vendeur de saris aux exposants chinois, sans oublier le magasin Cyber Dog, joyeuse décadence où des gogos dancers sont présents dès l'entrée et où vous pouvez faire le plein de sex toys au sous sol.

SAM_7441

J'ai faim

Camden market, c'est aussi un lieu installé dans un patrimoine exceptionnel ou tout du moins une partie du marché. En effet, allez faire un tour dans les anciennes écuries où nombre de statues de chevaux sont là pour vous en remémorer les origines. Ce qui est bien ici, c'est qu'on peut s'y perdre et trouver à chaque angle des bijoux car de nombreux artistes vachement doués s'y sont établis. Et même si on avait décidé de ne rien acheter, on finit toujours par rapporter un petit quelque chose. Succomberez vous aussi à la tentation?

SAM_7444

Un marché dans des étables