Sur ce blog, je dorlote beaucoup les espaces même si j'ai toujours la rubrique "Out" pour les villes, pays et régions du mois. Mais comme je suis mauvais dans l'âme, j'aime critiquer mais les critiques seront toujours justes. Je serai comme un vengeur masqué contre toutes les arnaques touristiques ou les situations inacceptables. Ca va défoncer du gen, je vous le dis.

 

Cible du coup de mâchoire: L'Heineken experience

Coup de Trafalgar subi: on aurait pu me prévenir que c'était un truc pour beauf

 

J'ai passé cette année 6 jours magnifiques à Amsterdam (et non, ce n'est pas de trop). Là bas, je logeais chez une hôte merveilleuse, prénommée Marta. Marta aimait nous conseiller sur les visites à faire et nous a proposé la Heineken experience mais avec un peu d'appréhension car elle ne savait pas si ça allait nous plaire. En effet, elle s'est complètement plantée sur le coup. Mais bon, tous ses autres conseils ont été extrêmement précieux, en particulier le restaurant le Pleck, le restaurant qui m'a le plus plu tout voyage confondu.

P3020427

Faites pas l'expérience

Alors, quand on va à la Heineken experience, on entre dans des salles qui nous racontent rapidement l'histoire de l'entreprise. Ca, c'est de bonne guerre à défaut d'être une bonne bière, car soit dit en passant la Heineken est une bière dégueulasse pour un adepte comme moi des délicieuses bières belges. Après ce passage, on reconstitue le brassage de la bière et là, je trouvais la partie intéressante. J'étais venu pour ça à la base: un peu d'histoire et voir le processus de fabrication. Là, nous en sommes à un quart de la visite. Le reste, je l'ai trouvé extrêmement long.

P3030074

Vive la Chouffe et la Rince cochon

On va dire que le Star Tour à Disneyland, je trouve ça génial mais quand au lieu de vous mettre dans la peau d'un pilote de l'espace, vous devenez une canette de bière Heineken et que vous troquez le vaisseau spatial pour un camion, je trouve ça tout de suite moins fun. Ensuite, on a le droit à une "dégustation"' d'Heineken mais pour gagner des bières, on doit répondre aux questions de la maîtresse de cérémonie. On se croirait à l'école, ça me plaît pas. J'aurais pu prendre une deuxième bière mais non merci. On dirait de la pisse de chat. Et puis, le reste, c'est comme une enceinte de jeux vidéos pour gamins. Partenaire de la ligue des champions, Heineken vous permet de jouer à ... Fifa. J'ai payé plus de 20 euros pour ça alors que j'aurais pu faire la même chose dans le canapé de mon pote et que je me serai pas battu pour avoir les manettes. A vrai dire, je ne me suis pas battu. Je voulais sortir le plus vite possible de ce labyrinthe au cauchemar mais avant cela, un petit (ou plutôt long) arrêt vers la boutique. Le merchandising bat son plein et les gens achètent en masse. Franchement, vous vous voyez vous promener avec un T-shirt et une casquette Heineken. Pour certains, ça ne pose pas de problème. Y a quand même pas mal de gens qui ressortent avec une note de frais de plus de 100 euros. Ah sinon, on a le droit à un tour en bateau gratuit mais là aussi, il faut se battre pour pouvoir embarquer avec la horde de touristes (car c'est quand même un des endroits les plus visités d'Amsterdam avec madame Tussaud, what the fuck?). On s'est dit que ce serait au moins ça de gagné, une belle balade romantique by Heineken. Mais là encore, une bande de jeunes Italiens gueulards nous a rejoints, bien bourrés et bruyants. Je regrettais presque de ne pas être une bière dans un camion finalement.