Les raisons ne manquent pas de venir à Florence, dans une ville où la laideur ne semble pas avoir sa place. Tour d'horizon des petits plus de Florence.

1) Les apericena

Les afficionados de l'Italie connaissent très bien le principe de l'aperitivo. Pour l'achat d'un cocktail, on vous apporte de quoi grignoter. Mais à Florence se développe le concept de l'apericena. Ici, le cocktail est toujours à la table mais un gigantesque buffet où vous pouvez vous servir et vous resservir à volonté est à votre disposition. Excellente idée, notamment pour les étudiants qui en raffolent. A ce propos, j'aurai quelques bonnes adresses à vous soumettre.

2) Poussez les portes des églises

Vous ne pourrez manquer bien sûr l'incontournable Duomo dont la coupole est visible à des kilomètres à la ronde depuis les collines de Fiesole. Toutefois, un hic: la longue file d'attente pour grimper les marches de ce monument somptueux. Si vous n'avez que 2 ou 3 jours pour visiter Florence, je vous dirai que c'est un peu trop court car c'est peut-être à partir du quatrième jour que la ville se dévoile peu à peu. Alors qu'elle semble s'exhiber aux yeux de tout le monde avec les façades de ses palais et ses vitrines clinquantes, peu de touristes pénètrent dans son intimité. C'est à l'intérieur des églises que la Florence méconnue s'offre à vous. Parmi celles qui m'ont le plus fasciné: l'église Orsanmichele. La façade attire l'oeil avec des statues de marbre logées dans des niches, ces hommes étant les saints patrons des différentes corporations (lainiers, bouchers, drapiers ...). Quand on pense qu'il s'agit d'une ancienne halle à blé. Mais ne vous arrêtez pas à l'extérieur car le superbe tabernacle gothique, bijou de l'art toscan, qui brille de mille feux à l'intérieur vaut vraiment le détour. A la Chiesa San Trinita, j'ai eu la chance d'assister à une messe en italien. Cet instant très solennel, empli de piété, fut un moment très émouvant, même pour moi qui suis complétement athé. Si la façade n'est pas inoubliable, les fresques qui décorent cette église (une particularité de Florence comme je l'ai écrit dans l'article précédent) frappent au coeur. Il y en a une du célèbre Ghirlandaio à propos de François d'Assise où on peut reconnaître certains notables de la cité.

P8150083

Les églises vous offre leurs trésors, leurs mystères

3) Une myriade d'artistes et d'oeuvre d'art célèbres

Les artistes de la Renaissance ont élu Florence comme la cité artistique par excellence, celle où le passage est obligé, où on se forme avant de partir vers d'autres horizons pour mieux revenir parfois. Michel Ange a laissé son David qui ébahit toujours de par ses proportions et sa grandeur (c'est une sculpture vraiment majestueuse et qui mérite son statut d'incontournable); Botticelli déterre les mythes de l'Antiquité à la galerie des Offices dans La Naissande de Vénus et Le Printemps; Masaccio a chassé Adam et Eve du paradis avec une telle expression dans la chapelle Brancacci ... Pour cela, il aura fallu des mécènes et ils sont tout aussi importants que les génies de l'art car sans leur argent et l'ego surdimensionné de ces familles, il n'y aurait pas eu une concentration de chapelles aussi inoubliables.

P8180280

Le David, l'incontournable vraiment incontournable

4) Echappée belle à Fiesole

Les notables de Florence se retiraient déjà à Fiesole dans leur résidence secondaire. Ici, ça sent bon la campagne toscane et le bus qui vous emmène jusqu'aux colinnes de Fiesole longe une route absolument magnifique, bordée par la végétation méditerranéenne. De là, vous pourrez visiter un site archéologique qui vous rappelera que Fiesole attirait plus que Florence dans l'Antiquité, qui elle était répugnante à cette époque car dans sa position de cuvette, elle attirait les moustiques. De belles promenades vous attendent ici pour jouir d'une vue somptueuse sur le Duomo, un bâtiment conçu dès l'origine pour être vu de très loin. De Fiesole, j'ai aussi pu faire une balade à vélo exceptionnelle avec un certain Giovanni que je développerai dans un futur article.

P8140011

La campagne à quelques kilomètres de Florence

5) Des points de vue à couper le souffle

Avec ces bâtiments hauts et un relief vallonné, la ville de Florence offre des points de vue magiques autant les uns que les autres. Bien sûr, le Duomo étant le monument le plus haut de la ville, vous permet d'admirer le Palazzo Vecchio et les toits. Le Campanile a une vue plongeante sur le Duomo et sa proximité nous donne l'impression qu'on pourrait presque toucher la coupole. Le point de vue le plus spectaculaire vous demandera un petit effort de marche. D'ailleurs, il vous permettra une balade dans l'Oltrarno, l'autre côté de la rive de Florence, bien plus calme mais toujours aussi beau. Là, le passage des collines s'ouvre à vous et le point culminant est la Piazzale Michelangiolo. Certes, la réplique du David peut vous amuser. Mais la vue sur la ville est à couper le souffle entre le Palazzo Vecchio, le Ponte Vecchio et le Duomo qui prennent tout leur éclat dès lors que le soleil se couche. Magistral!

P8140055

Coucher de soleil sur le Ponte Vecchio depuis la piazzale Michelangiolo