Sur ce blog, je dorlote beaucoup les espaces même si j'ai toujours la rubrique "Out" pour les villes, pays et régions du mois. Mais comme je suis mauvais dans l'âme, j'aime critiquer mais les critiques seront toujours justes. Je serai comme un vengeur masqué contre toutes les arnaques touristiques ou les situations inacceptables. Ca va défoncer du gen, je vous le dis.

 

Cible du coup de mâchoire: Les sites de visite italiens

Coup de Trafalgar subi: difficile de trouver des billets pas chers pour certains sites alors qu'à la base, ils le sont

La Cène, ça se mérite

Se rendre en Italie sans aller jeter un coup d'oeil au patrimoine, c'est assez rare même s'il existe de superbes sites naturels comme les Dolomites. Cependant, les touristes qui ne sont pas férus de culture sont quand même attirés par la Chapelle sixtine à Rome, la galerie des offices à Florence ou encore la Cène à Milan. C'est sur ces deux dernières visites que j'aimerais revenir. M'en allant cette semaine à Florence, puis à Milan, j'ouvre mes guides de voyage à qui je fais une confiance presque aveugle. Et là, Lonely Planet et le guide vert me conseillent vivement de réserver la galerie des offices pour éviter entre 2h30 et 4 heures de queue (et étant déjà allé une fois à Florence, je peux vous avertir qu'ils n'exagèrent pas) tandis que la Cène de ce géniallissime Léonard et même si elle est en train de tomber en déconfiture, il est obligatoire de réserver car il y a des visites avec des quotas tous les quarts d'heure pour préserver ce que l'on peut. De bonne foi, je me connecte à Internet.

Et là qu'elle ne fut pas ma surprise, 25 euros pour la galerie des offices, parfois plus. Pour la Cène, je trouve 17 euros dans les meilleurs cas et ça atteint parfois 75 euros pour se taper une visite de 3 heures de Milan qui n'a aucun intérêt pour moi alors que nous savons très bien qu'on passera seulement 15 minutes dans le Cenacolo, le site qui abrite la fameuse fresque. Sono fuori di me comme le diraient les Italiens quand ils sont en colère. Car le prix de la galerie des Offices à la base est de 12 euros en période estivale (8 euros le reste de l'année) et la Cène, autour de 6 euros. D'autant qu'étant professeur, je paye moitié prix pour ces visites. De quoi être vraiment révolté, n'est-ce pas? Mais pourquoi je m'offusque à en attraper une crise d'acnée nerveuse me faisant revenir tout droit à l'âge de mes 14 ans quand je perdais à une partie de Playstation, faisant voler la manette à travers la maison alors que je n'ai qu'à me diriger tout simplement vers les sites officiels? Parce qu'il est hardu de trouver ces sites, les charlatans du voyage trustant les recherches google.

Néanmoins, après plusieurs heures de recherche et d'abnégation car je n'avais pas envie de me retrouver avec 50 personnes dans une visite guidée sous la chaleur écrasante de Milan, j'y suis parvenu. Commençons par la galerie des offices car c'est peut-être le plus simple. Grâce au site du Routard, j'ai trouvé le site officiel qui est le suivant: galerie des offices. En ce moment, c'est un peu plus cher car il y a une exposition temporaire et parce qu'on vous demande 4 euros pour la réservation mais ça monte à 16 euros pour 12 le reste de l'année à moins que vous bénéficiez d'une réduction. Il vous faudra choisir une heure parmi celles qui restent. Si vous n'avez pas envie de réserver, arrivez donc aux heures d'ouverture sinon vous passerez plus de temps à attendre à l'extérieur que dans le musée. Pour la Cène, ce fut vraiment difficile. Le site pour réserver est le suivant: vivaticket.it. D'ailleurs, c'est un bon site en Italie pour réserver plein d'autres lieux car j'imagine qu'on rencontre le même problème à Rome et à Venise. Il faut juste un peu de temps pour retrouver la Cène dans toutes les entrées de musée. Le gros problème est qu'il faut être rapide et qu'il y a des dates pour réserver. Ainsi, y allant au mois d'août, je devais réserver le 19 mai et faites le le jour même car tout part en une matinée (je pense aussi que les sites de voyage s'accaparent ces billets pour les revendre derrière plus chers sur fond de visite guidée). Il reste quelques dates pour fin août mais pour septembre et octobre, tout est déjà pris (peut-être l'effet exposition universelle). Si vous vous rendez à Milan en novembre et décembre, les réservations ouvrent le 3 septembre. Pour info, ça coûte 6,50 euros à tarif plein et 3,25 à tarif réduit. On ne vous demandera qu'1,50 euro par personne pour la réservation. Et avec ça, vous ferez une très bonne affaire. Qui a dit que les vacances ne requièrent pas une certaine préparation?