L'image d'Epinal de Bruges comme cité drapière est encore entretenue de nos jours mais cela fait pourtant bien longtemps que les canaux ne servent plus à transporter les marchandises. A la place, les touristes ont remplacé les victuailles et les draps dans les embarcations. Pourquoi vous ne vous laisseriez pas tenter vous aussi?

 

P2140087

Au plus près des maisons de briques

 

Pourquoi dans le top 10? Au plus près de l'architecture brugeoise

Bruges est une ville pour les romantiques (à tel point que l'émission de "Qui veut épouser mon fils?" y a envoyé des candidats). Une petite embarcation et vous voilà parti comme du bétail à touristes, où on ne vous demande même pas d'être attentif aux explications succintes de celui qui navigue avec un accent flamand à couper au couteau et qui déchiquette la langue française en un coup de langue. Peu importe, cela ne boudera en rien votre plaisir de passer sous des ponts étroits et de jeter de grands signes en direction des badauds. Vous voguerez au milieu des cygnes que les Brugeois sont condamnés à garder jusqu'à l'éternité (pour en savoir plus, cliquez ici). Vous ne serez jamais aussi prêts de ces maisons du XVIIe siècle, soit après l'âge d'or, qui semblent tomber dans l'eau mais qui vous illuminent de leur belle couleur de brique rouge. Trouver une compagnie est assez aisée, repartir du bateau l'est moins. Nous sommes si heureux que ces canaux se soient envasés, figeant Bruges dans le passé et l'éloignant à tout jamais du commerce maritime qui l'a fait prospérer jadis. Et si c'était les canaux qui encore une fois faisaient la fortune de la ville?

 

P2140089

Une Venise du Nord