Malgré toutes ses qualités, Paris n'est toujours pas ma ville préférée (elle est n°3 de mon top 10 des villes à visiter cette année derrière Rome et Londres). C'est qu'il lui manque encore un petit quelque chose à résoudre. Voici les points que je n'aime vraiment pas à Paris.

1) Prendre le métro, une angoisse

Quand j'entre dans le métro et quand j'en sors, je ne suis plus le même. La ville aura réussi à m'électriser le temps de quelques stations. Ne vous fiez pas à ces magnifiques entrées art nouveau. Le métro, c'est le pire endroit de Paris avec ses longues galeries souterraines et son stress ambiant où les touristes énervent les Parisiens qui sortent ou partent au travail. C'est comme si ces deux populations ne pouvaient pas cohabiter car ici, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on ne vous accueille pas à bras ouverts. Je ne pense pas que c'est de la faute des personnes car le train de vie quotidien est grisant et ne doit pas être plaisant tous les jours. Espérons que le projet du Grand Paris avec ses nouvelles lignes de métro reliera correctement les banlieues entre elles et permettra à la ville centre d'être désengorgée.

entree-metro-paris

Ne vous fiez pas à l'Art nouveau

2) Les pics de pollution

Sans égaler la saleté des nouvelles métropoles chinoises, Paris n'est pas une ville propre et l'air peut vite y être irrespirable. La faute à la circulation car cela fait bien longtemps que Paris a relégué ses activités industrielles dans la couronne. Le trop plein de véhicules en est la cause première. Alors, péage urbain comme à Londres, Milan et Stockholm ou circulation alternée? Les solutions sont multiples mais font débat. Anne Hidalgo a du pain sur la planche.