Après "Les disparus", voilà son contraire. Voyage vers le futur vous permet d'anticiper les destinations de votre avenir. Que ces endroits soient connus ou encore confidentiels, ils vont connaître un regain d'intérêt dans quelques temps grâce à leurs nouvelles réalisations. Chaque mois, ce sera l'occasion de faire un zoom sur une métamorphose, qu'elle soit pérenne ou éphémère.

 

Destination: Washington

Date programmée: Fin 2015

Impossible d'oublier le discours "I have a dream"de Martin Luther King; impossible aussi de ne pas se souvenir des athlètes afro américains levant le poing, signe des Black Panthers lors des JO de Mexico en 1968, impossible aussi d'oublier le débat sur l'abolition de l'esclavage qui aura déclenché la douloureuse guerre de Sécession aux Etats Unis; impossible d'oublier le combat de Rosa Parks et son histoire de bus ... Le point commun entre tous ces personnages et ces événements est on ne peut plus explicite: il concerne tous une part de l'histoire afro-américaine. Celle de la population noire qui s'est battue des décennies pour obtenir des droits dans un pays qui s'est construit sur l'immigration mais aussi sur le racisme écornant au passage l'image aseptisée d'un bon melting pot (et ce ne sont pas les événements récents de Baltimore qui viendront contredire mes dires). On a considéré ces droits totalement acquis, pensant bêtement que lorsqu'on met un président noir à la Maison blanche, les miracles s'accomplissent.

 

smit

Une autre histoire des Etats-Unis s'écrira ici

Sans parler de miracle, la prise de conscience s'installera durablement dans un musée. Celui-ci aura la délicate mission de conter cette histoire longue, complexe et souvent tragique. Washington était l'endroit adéquat, accueillant ainsi le 19e musée du Smithonian, accentuant la place de la capitale étasunienne comme plus grand espace muséal au monde. D'autant que , je l'espère, ce musée sera gratuit comme les autres. L'année d'inauguration est bien choisie car ce sera aussi celle de la commémoration des 150 ans de l'assassinat de Lincoln.

Un épisode célèbre de l'histoire afro-américaine

Ce musée n'est pour l'instant pas encore totalement construit mais il organise déjà quelques expositions dans d'autres musées de la ville. Que contiendra-t-il au juste? Tenez vous bien à sortir vos mouchoirs lorsque vous croiserez les chaînes d'esclaves, une ancienne hutte pour les accueillir, des éclats de vitraux et une cartouche provenant d'un attentat à la bombe organisé par le Ku Klux Klan contre une église à Birmingham en Alabama qui avait tué 4 fillettes (8000 personnes noires et blanches assistèrent aux funérailles mais aucun officiel de la ville  ...) ... Mais comme le dit Obama, l'histoire des Afro-Américains n'est pas qu'une tragédie mais aussi une source d'inspiration. L'histoire afro-américaine, c'est tout autant Martin Luther King que Louis Armstrong et Beyoncé. C'est ainsi que seront exposés le chapeau de Michael Jackson ou un biplan qui a servi à des pilotes noirs pendant la Seconde guerre mondiale (malgré tout, la ségrégation existait bel et bien car même si le chef était blanc, ils ne pouvaient être mélés aux armées blanches ...). Ce musée permettra d'ouvrir un véritable dialogue entre les cultures. Il était finalement temps que le pays de l'Oncle Sam s'assume et ça changera des visites des anciennes plantations qui occultent totalement l'histoire de ces travailleurs forcés. La culture est une première forme de considération et les Afro-Américains en ont plus besoin que jamais en ces temps assez troublés pour eux.