La dernière nouvelle rubrique née du blog. Je l'ai intitulée "Les disparus". Nos Anciens ont eu des privilèges que nous n'aurons jamais. Même si le tourisme s'est démocratisé, qu'on voyage plus et qu'on visite plus que nos parents et nos grands parents, il y a des choses qui nous sont à jamais inaccessibles: des oeuvres qui pour maintes raisons se sont évaporées dans l'espace temporel. Ces oeuvres, je les exhume le temps d'un article afin de vous mettre dans la peau d'un ancien voyageur, celui qu'on envie mais contre qui on ne peut rien faire car aujourd'hui il n'est que poussière ... comme ces monuments. De la construction à la destruction, je vous raconte tout.

 

Le disparu

LE PALAIS DE L'OMBRIERE

place-de-l-ombriere-debut-18e

Un palais un peu brouillon

Pour qui?

Il s'agissait d'un bâtiment conçu au Moyen Age pour accueillir les ducs d'Aquitaine. En effet, construit au XIe siècle, il faut rappeler qu'à cette période, le roi de France ne possédait encore que peu de territoires réellement, le royaume étant divisé en plusieurs duchés dont celui d'Aquitaine qui sera bientôt un fief du roi d'Angleterre. C'était un des plus grands duchés d'Europe. C'est donc dans la ville de Bordeaux qu'ils décidèrent de s'installer à l'ombre des arbres d'où le nom d'Ombrière. Plus tard quand l'Aquitaine sera de nouveau incorporé à la France, le parlement de Bordeaux y tint ses audiences.

 

L'Aquitaine n'a pas toujours été en France

Pourquoi était-il si exceptionnel?

En réalité, il ne l'était pas puisque beaucoup dirent de lui qu'ils en avaient une "impression peu flatteuse". Il faut dire que lorsqu'on regarde le plan du palais nous le présente comme un labyrinthe. Au premier coup d'oeil, on aperçoit la grande salle qui devait surement servir aux grandes festivités. Par contre, le reste est un enchevêtrement de cours qui rend le parcours malaisé. En effet, on a l'impression de se croire dans un labyrinthe car les constructions successives se sont faites sans réelle réflexion. On y retrouvait aussi un donjon qui au premiers temps du Moyen Age servait de résidence aux princes et non pas de cachot comme on le répand souvent.

 

Il faut se retrouver dans ce labyrinthe

Pourquoi a-t-il disparu?

Disparu et détruit en 1800, cela faisait bien longtemps que le bâtiment ne faisait plus office de palais et comme je vous l'ai déjà dit plus haut, il servait de lieu d'audiences au parlement de Bordeaux. Mais il finit par être ravagé par plusieurs incendies, tant et si bien qu'au bout d'un moment, on décida purement et simplement de le raser.