C'est surement le plus grand point commun entre Bruges et Bruxelles: leur amour du chocolat. C'est aussi une des choses que j'aime dans cette ville et en Belgique en général: même si les grandes marques investissent les belles façades, nombre d'entre elles hébergent des commerces artisanaux ou en rapport avec la culture belge (loin des boutiques de souvenirs en tout genre et laides des grandes métropoles). Ainsi, les vitrines qui empilent les différentes bières du pays ou celles qui montrent les créations chocolatées défilent sous nos yeux.

P2140066

Le chocolat, star de Bruges

Pourquoi dans le top 10? Le chocolat, nouveau business brugeois

Tous les 3 magasins ou presque, il y en a un qui est spécialisé dans le chocolat. Et ils le montrent. Les artisans du chocolat rivalisent d'ingéniosité pour leurs créations mais aussi leurs mises en scène. Des tas de chocolaterie renommées ont essaimé au sein de l'ancienne cité médiévale: du chocolat noir, de la praline, des amandes ... Il y en a vraiment pour tous les goûts et il faut juste pousser la bonne porte. Il paraît que la spécialité sont les Brugsch Swaentje, autrement dit les cygnes de Bruges même si j'avoue n'en avoir jamais vu en vitrine. J'ai ainsi vu des outils en chocolat, des bouteilles de bière duvel en chocolat, des têtes de chiens, Mickey et Minnie mais aussi pour les plus coquins des strings ou des phalus. Les Belges sont très décomplexés sur la chose et ça peut nous créer des crises de fou rire, nous qui sommes plus prudes. Bruges aime tellement le chocolat qu'il lui a consacré un musée non loin de la Grand Place, que je n'ai pas encore visité. Il est néanmoins très prisé des touristes qui sont 150 000 par an à s'y rendre, ce qui constitue un chiffre non négligéable. On y apprendra notamment qu'avant l'arrivée des Européens, les peuples d'Amérique utilisaient la fève de cacao comme monnaie d'échange. Aujourd'hui, à Bruges, c'est bel et bien le chocolat qui fait rentrer la monnaie.

P2140067

Des vitrines appétissantes