Palmarès

2014: N°6 des villes 2015

Sissi, Mozart, Klimt, Schiele (on taiera Hitler et Staline), Vienne en a connu du beau monde et au début du XXe siècle, elle était la vraie concurrente de Paris en Europe. Par les noms évoqués, on remarque à quel point Vienne est une ville duale. Je l'ai encore remarqué lors de mon dernier voyage en novembre dernier (c'est l'une des raisons pour lesquelles elle figure encore dans le top 10 cette année). Dans la même journée, j'ai visité la cripte des Capucins où reposent dans des sépultures au caractère un peu morbides et de l'autre le Leopold Museum où l'art de la Sécession viennoise est exalté. Dans la cripte des Capucins, il s'agit de se replonger dans le faste de l'empire d'Autriche, un faste funéraire dominé par les cranes. Celui de Marie Thérèse est simplement impressionnant. De l'autre côté, les oeuvres de Klimt recréées pour l'université de Vienne (les originales ont péri dans un incendie) mêlées à une seconde Sécession encore plus poussée dans la sexualité et l'onirisme avec Schiele cassent littéralement les codes classiques. Sur le Ring la Hofburg, en dehors le Palais de la Sécession. En périphérie, Schönbrunn tourne le dos aux oeuvres d'Otto Wagner, un poids lourd de l'art nouveau. Les églises baroques sont bien loin de la folie des bâtiments d'Hundertwasser. Bref, mis à part au Belvédère où dans un bâtiment classique qui loge le célèbre Baiser de Klimt, Vienne ne cesse de se faire opposition à chaque quartier. La Ringstrasse où s'enfilent plusieurs monuments classiques fête ses 150 ans aujourd'hui. C'est pour cette raison qu'en 2015, elle doit figurer sur votre programme de voyage.

PA240075

La Ringstrasse a 150 ans

 

Les 3 points forts

- le clacissisme du Ring

- l'art de la Sécession viennoise

- les cafés viennois

 

Les 3 points rouges:

- l'accueil des Viennois rarement agréables envers les touristes (la raison principale qui l'a faite chuter d'une place cette année)

- une mise en valeur du Danube pas vraiment réussie

- les calèches un peu kitsch

----------------------------------------------------------------------------

A retenir:

- Sachez que si vous allez dans un café viennois, vous pouvez rester autant de temps que vous voulez et ceci même si vous ne consommez qu'une seule fois.

- Les Viennois ne sont pas toujours très tolérants. C'est une des capitales les moins cosmopolites que je connaisse et les affiches du FPO (l'équivalent du Front national autrichien) sont parfois un peu limites. Récemment, une affaire a fait grand bruit à Vienne: un couple de lesbiennes a été chassé d'un café viennois pour s'être embrassé, ce qui a donné lieu à une manifestation.

- Dans la cripte des Capucins, vous n'aurez pas les coeurs des empereurs. En effet, la coutume était de séparer le corps du coeur et des entrailles. Les corps sont dans les sépultures, les entrailles dans les catacombes et les coeurs dans des urnes remplies d'alcool.

PA240089

La crypte des Capucins: des corps d'empereurs

-------------------------------------------------------------------------------

Ce que j'ai fait:

Ce que j'ai adoré:

- Hofburg

- le château de Schönbrunn

- la Hundertwasserhaus

- la Hundertwasser Fernwärme

- le musée Léopold

- le Belvédère

Ce qui est intéressant:

- la cathédrale Saint Etienne

- la crypte des Capucins

- le quartier rouge

- le pavillon de la Sécession

- le musée du Liechtenstein

- le Prater

 

Le Prater, fête forraine géante de Vienne

Ce que j'aimerais faire:

- le musée des Beaux arts

- l'église Saint Charles de Borromée

SAM_8690

Vienne aime le baroque

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Côté gastronomie:

- Les cafés viennois sont une institution à Vienne. Certains sont remontés au rhum ou au cointreau. Accompagnez le d'un Apfelstrudel ou d'une Sachertorte, des gros gâteaux qui remplissent le ventre et vous obtiendrez un délicieux goûter viennois.

PA240102

Le parfait goûter

--------------------------------------------------------------------------------------------------

A vos agendas:

- la Ringstrasse fête ses 150 ans cette année. Il s'agit du plus grand projet d'urbanisme de la ville. Même si ça n'a rien à voir, c'est un peu le projet Hausmann de Paris qui a transformé la ville. De nombreuses expositions lui seront consacrées cette année.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Nulle part ailleurs:

les oeuvres d'Hundertwasser totalement déstructurées et colorées comme des jardins d'enfants. Il y a la célèbre maison mais également l'inattendue usine qui recycle l'eau.

SAM_8787

 

Comme dans un jardin d'enfants