Palmarès:

2014: N°10 du top 10 des villes

Prague gagne 3 places cette année. Il faut dire que plus le temps passe et plus je me souviens de ses merveilles. Je n'ai qu'une envie: revenir. Longer le célèbre pont Charles, pousser les portes de ses nombreuses églises qui ont été tiraillées entre protestants et catholiques, admirer les restes de l'art nouveau ... Prague est tellement riche en patrimoine et prouve que les villes de l'Est n'ont rien à envier à leurs voisines occidentales. Vous pourrez aller à Londres, Venise, Rome, Barcelone, Paris, Bruxelles ou Amsterdam, aucune ne sera si bon marché que Prague et c'est surement l'une des raisons qui peut vous y pousser en 2015. De plus, la ville bien que longtemps communiste et entrée dans le monde occidental, a tout de même gardé ses valeurs qui la distinguent des capitales européennes. Elle est véritablement un entre deux, comme un liant entre deux Europe récemment retrouvées.

 

SAM_2222

Prague, la ville qui ne vous ruine pas

 

Les 3 points forts:

- le rapport qualité/ prix (des plats à base de canne à 5 euros, des opéras à 5 euros ...)

- les églises baroques

- le quartier juif

 

Les 3 points rouges:

- un accueil pas toujours appréciable

--------------------------------------------------------------------------------------------------

A retenir:

- Dans son histoire, Prague est une ville qui adore pratiquer la défenestration, c'est-à-dire le jet de personnes par la fenêtre. On en compte trois célèbres. Alors que Jean Hus prônait de nouvelles idées contre l'Eglise catholique, il fut brûlé au bûcher en 1415. Mais ses partisans restés vivaces et en 1419, on lança une pierre sur une de leurs processions. 7 échevins catholiques furent défenestrés en guise de représailles. En 1618, une délégation de protestants en fait deux même avec deux gouverneurs habsbourgeois qui tomberont sur la paille et ne se feront finalement mal qu'au derrière. Ceci dit, c'est le début de la guerre de Trente ans qui allait embraser toute l'Europe. On retrouva aussi en 1948, Jan Masaryk, ministre des affaires étrangères, ni communiste ni socialiste, mort à la fenêtre de la salle de bain de son ministère.

- Prague est une ville qui a subi le joug soviétique. En 1968, le printemps de Prague est réprimé par l'URSS. L'un des plus célèbres représentants de ce mouvement est Jan Palach, un étudiant qui s'est immolé l'année suivante sur la place Venceslas pour faire part de sa résistance. 

------------------------------------------------------------------------------------------

Ce que j'ai fait:

Ce qui est top:

- le pont Charles

- la place de la Vieille ville

- la cathédrale Saint Guy

- le château de Prague

- l'église Saint Nicolas de Mala Strana

- le quartier juif

Ce qui est intéressant:

l'horloge astronomique

- Notre Dame de Tyn

- la place Venceslas

- la maison municipale

 

 

Ce que j'aimerais faire:

- le sanctuaire de Lorette

- le théâtre des Etats

- les jardins sous le château

- le Couvent Saint Agnès de Bohême

Sous le château, un jardin

----------------------------------------------------------------------------------------

A vos agendas:

Le carnaval de Bohême se déroulera du 6 au 17 février. C'est un carnaval masqué un peu à la vénitienne avec de nombreux chars. A cette occasion, des restaurants proposent des menus de carnaval

--------------------------------------------------------------------------------------

Nulle part ailleurs:

La statue du cheval renversé est situé dans le palais Lucerna sous une coupole dans ce qui est aujourd'hui une galerie marchande. Ce cheval ne repose sur aucun socle et est tenu par des cordes suspendues à la coupole. Il fait partie du surréalisme tchèque et est un pastiche original de la statue de Venceslas sur la place du même nom.

Faire du cheval la tête en bas