La dernière nouvelle rubrique née du blog. Je l'ai intitulée "Les disparus". Nos Anciens ont eu des privilèges que nous n'aurons jamais. Même si le tourisme s'est démocratisé, qu'on voyage plus et qu'on visite plus que nos parents et nos grands parents, il y a des choses qui nous sont à jamais inaccessibles: des oeuvres qui pour maintes raisons se sont évaporées dans l'espace temporel. Ces oeuvres, je les exhume le temps d'un article afin de vous mettre dans la peau d'un ancien voyageur, celui qu'on envie mais contre qui on ne peut rien faire car aujourd'hui il n'est que poussière ... comme ces monuments. De la construction à la destruction, je vous raconte tout.

 

Le disparu du jour

LE TEMPLE D'ARTEMIS

7merveilles

 

Un temple d'une beauté classique

Pour qui?

Ce temple a bien sur été construit en l'honneur de la déesse Artémis. Pourtant, ce n'est pas elle qu'on vénérait au départ mais Cybèle, une des déesses du culte orientaux. On l'assimila bien vite à Artémis dès lors que la culture grecque allait envahir la Grèce.

 

Par qui?

Nous ne connaissons pas vraiment les artistes de celui qu'on appelait l'Artémision d'Ephèse, mis à part Praxitèle, l'un des plus grands sculpteurs grecs du Ve siècle avant JC, très connu à Athènes. Son nom qui était donné à des garçons grecs en général signifie "celui qui mène à bien". On fit appel aussi au célèbre Phidias, celui là même qui est l'auteur de la frise des Panathénées sur le Parthénon d'Athènes. Sur l'Artémision, aidé de Polyclète et Crésilas, il orna le fronton du temple d'Ephèse avec des statues d'Amazones. Son commanditaire n'est pas n'importe qui: il s'agit du roi Crésus de Lydie (car les royaumes lydien et perse par la suite s'étaient emparés de la cité) qui l'ordonna en 550 avant JC. Il dépensa des fortunes et paya avec les coffres royaux. La somme était sans commune mesure avec les autres royaumes de l'époque. Crésus fut d'ailleurs ruiné à la fin mais son royaume lui avait déjà été ravi par Cyrus le Grand. Son constructeur se nomme Théodore de Samos sur lequel je ne sais absolument rien. Ce qu'il faut retenir, c'est que cette merveille fut le résultat d'un processus assez long.

 

Pourquoi était-il si exceptionnel?

C'est l'un des temples parfaits de l'art grec classique. 127 colonnes de marbre d'ordre ionique s'alignent . Son autel, dédié aux sacrifices est décoré des fameuses sculptures de Praxitèle. Parmi les statues, on sait que l'une d'elle représentait Artémis comme une déesse de la fertilité aux multiples seins (Athéna aussi avait pu être représentée ainsi) avec de nombreux animaux sculptés dans les parois le long de ses jambes.

 

La Belle Artémis

Pourquoi a-t-il disparu?

En 356 avant JC, un idiot du nom d'Erostrate décida de l'incendier pour obtenir une gloire éternelle. On décida aussitôt de le reconstruire en 323 avant JC. Mais ce n'est pas parce qu'on se trouve en Turquie qu'il fut détruit par un tremblement de terre. Il fut en fait rasé par les Goths en 263 après JC.