On parcourait des kilomètres depuis 3 heures. Sur la route se succédaient des collines plus arides les unes que les autres, à peine touffues et on ressentait la chaleur envahir la voiture. A un moment inattendu, surgissant comme un mirage, de la neige apparaissait. Scintillante, elle était traversées par des eaux bleues pales qui avaient formé des vasques. Quelle méprise, il ne s'agissait pas de flocons qui s'étaient déposés en plein été mais d'un phénomène géologique extraordinaire.

 

P8150109

Pammukale mais aussi Hierapolis

 

Pourquoi dans le top 3? Le meilleur endroit pour se baigner en Turquie

Alors que la traversée fut longue, ici le site de Pammukale Hierapolis apparaissait comme une oasis en plein désert. Un endroit habité où toutes les maisons étaient devenues des hôtels. Car oui, le site est victime de son succès et j'ai longuement réfléchi avant de venir y faire un tour. Une incursion dans le tourisme de masse qui ne m'a absolument pas déplu. Cela fait des années que les touristes d'ailleurs s'étaient emparés de l'espace et aujourd'hui, on leur demande le plus grand respect. Les projets se multiplient pour la préservation du site: il faut désormais marcher pieds nus, l'accès aux vasques du château de coton est désormais interdit et certaines parties sont interdites de promenade (même si là encore les sifflets des gardiens ont du mal à faire leur effet). En effet, l'eau qui a formé avec le sel ce paysage venu d'une autre planète, était en voie de disparition et les vasques du château de coton sont désormais asséchées. Mais la réhabilitation a déjà obtenu de francs succès. Les hôtels au sommet des falaises ont par exemple étaient tous rasés sans aucune concession. C'est bien que l'Unesco soit passé par là.

 

P8150127

La colline blanche

 

La colline a été percée en mille endroits par l'onde qui ne l'a pas épargnée. Mais ce qu'a taillé l'eau dans la terre est assez surprenant. Des vasques naturelles remplies de sel minéraux bons pour la peau se font suite de haut en bas du site. Ces eaux fumantes qui s'évaporent laissent leur sel au sol, ce qui explique la blancheur nacrée. Pammukale est un de mes coups de coeur, tout simplement parce que c'est un endroit où la baignade est délicieuse, encore plus quand les touristes évacuent peu à peu l'endroit. Les espaces pour se baigner sont nombreux et vous auriez tort de plonger dans la piscine artificielle construite un peu plus haut. La température de l'eau égale celle de votre corps. Les sels minéraux redonneront du tonus à vos pores. Bref, c'est une vraie cure de jouvence. Je vous conseille vivement la promenade au bord des vasques protégées superbement aménagée que beaucoup de touristes fuient car on ne peut y faire trempette.

 

P8150092

Un lieu de baignade idéal

 

Pammukale s'appelle aussi Hierapolis. En effet, les Romains y avaient établi une station thermale et on connaît leur engouement pour ce genre de loisirs. Si vous avez du temps, partez vers l'endroit où les collines perdent peu à peu de leur blancheur pour découvrir la superbe nécropole et ses 1 200 tombes plus intéressantes les unes que les autres. Les tisserands ont aimé se faire enterrer ici, allez savoir pourquoi. C'est incroyable comment à 100 mètres de distance la quiétude est revenue, l'archéologie ici n'étant pas le point fort des touristes. Il se murmure que le coucher de soleil au sommet de ce paysage est des plus romantiques. Autour de théâtre, la foule réapparaît. C'est là qu'on s'apperçoit les qualités indéniables des Turcs à remettre sur pied des vestiges. En 2 ans, le théâtre a été reconstruit et sa scène exceptionnelle avec ses sculptures ont été refaites à partir de plâtre de ce qui a été retrouvé. Les colonnes, les niches, les bas relief et la frise de marbre reflètent encore la majestuosité de l'art romain. Et sachez que ça travaille encore. Comme souvent, la cité a disparu avec un tremblement de terre. Puis le site a failli être détruit avec le raz de marée des touristes. La tempête semble enfin s'être calmée sur Pammukale.

 

P8150121

Les Romains encore une fois

 

Bons conseils:

- Effectuez la viste de Pammukale à la suite de votre visite d'Aphrodisias

- Passez 15 heures, choisissez une vasque en bas de la pente du site car il n'y a plus personne à cette heure là. Les touristes se concentrent plus haut.

 

Tarifs:

- 25 livres turques (environ 11 euros)