On est allé se promener au bazar récemment (voir article ici) mais il y a une expérience bien plus unique que je vous conseille vivement de tenter: le hammam. Ce n'est pas qu'un lieu de détente mais un espace de convivialité et d'intimité où les Turcs qui vivent en général dans le bruit viennent trouver un peu de quiétude.

 

cagaloglu-bath

Un plaisir venu d'Orient

 

Pourquoi dans le top 10? Le bain à la turque

Toutes vos habitudes seront bouleversées. Rien à voir avec une piscine ni un jacuzzi. Peut-être se rapprocherait-il plus d'un sauna? Non, en réalité, le hammam n'a pas d'équivalent. Unique en son genre, il devrait en dérouter plus d'un ou d'une. Tout d'abord, étant un pays de confession musulmane, vous vous doutez qu'hommes et femmes seront séparés excepté dans les hamams touristiques qui pleuvent pour satisfaire la clientèle occidentale. Même si vous risquez d'être séparé de votre bien aimé(e), je vous conseille vivement d'en choisir un authentique. Ici, vous vous sentez seul, une sorte de zénitude retrouvée qu'envieraient les Japonais. Il n'y a aucun bain à proprement parler car le hammam est un bain de vapeur avec des fontaines sur les côtés pour vous raffraîchir le corps. Je n'y aurai pas tenu des heures mais les pores de ma peau ont apprécié ces bouffées de chaleur étouffées ici et là par l'eau fraîche que je déversais de mon écuelle. Dès l'entrée, on découvre le matériel propre au hammam, un matériel que nous Européens regardons avec un peu de perplexité car on ne sait pas quoi en faire. Tout d'abord le pagne. Ne faites pas comme moi, ne mettez pas de maillot de bain pour faire votre prude! Allez y cul nu sous le pagne qui cachera bien vos petites fesses (je ne nie pas avoir vu un postérieur de gros monsieur mais il fut l'exception). On vous donnera un kese ou gant de crin qui vous permettra de vous savonner avec insistance à moins que vous confiez cette tâche à un professionnel.

 

Car en effet, le massage est aussi une expérience en lui-même en rien comparable avec la douceur des massages thaïlandais accompagnés de musique zen. Ici, c'est une brute sympathique aux grandes mains qui se chargera de vous. Le massage est tonique, pour ne pas dire brutal, appuyant fort sur vos os jusqu'à vous en couper le souffle. Ce massage au savon devient pourtant agréable lorsqu'après vous avoir bien frotté, on vous jette une eau bienvenue. Après une bonne douche s'impose et vous pourrez poursuivre les bains de vapeur ou siroter un bon thé à la pomme. Vous n'oublierez pas les pourboires aux masseurs quand vous repartirez (ils vous attendront).

 

Une des autres et la dernière raison pour laquelle vous devez vous y rendre, c'est que ce sont des lieux somptueux taillés par des architectes de renom. A Istanbul par exemple, nombre d'entre eux sont à mettre à l'initiativer du géniallissime Sinan, celui là même à qui on doit la sobre mais néanmoins impressionnante mosquée de Soliman. Découvrir en se détendant, c'est une chose assez rare pour être signalée.

 

Dans quel hamam aller?

- Si vous allez à Istanbul, je vous conseille l'exceptionnel Cagaloglu Hammam, un peu cher mais surement le plus beau de la ville.