Vous n'êtes pas encore convaincu par mon petit plaidoyer d'hier pour vous faire venir en Turquie. Je me dois d'en remettre une couche aujourd'hui. Si la Turquie a décroché la 6e place du pays le plus visité du monde et entend dépasser l'Italie pour lui voler encore une place, ce n'est pas sans raison. 5 raisons supplémentaires d'aller en Turquie.

 

1) Des sites archéologiques parmi les plus beaux du monde

Pour ceux qui ont fait des études d'histoire ou pour ceux qui se passionnent seulement pour cette matière, peut-être avez vous entendu parler de cités comme Milet, Pergame ou encore Ephèse. Sachez que ces grands lieux de l'histoire gréco-romaine sont tous situés en Turquie. On y retrouvait même dans le temps une des 7 merveilles du monde: le mausolée d'Halicarnasse (aujourd'hui Bodrum). Aphrodisias, Termessos, Perge sont aussi de grandes cités avec de grands vestiges. Et au contraire de Rome et de la Grèce, beaucoup de ces sites sont oubliés des touristes à l'exception d'Ephèse, l'incontournable. Mais certainement plus pour longtemps. Que ce soit à Ephèse, Hiérapolis ou Aphrodisias, j'ai vu des tas de Turcs s'atteler à redonner vie à des monuments disparus comme cette scène de théâtre à Hiérapolis reconstruite en un temps record de 2 ans (certes, ce ne sont pas les originaux mais quand même). Je peux y retourner dans 10 ans qu'ils seront métamorphosés.

P8150121

Ici, on reconstruit l'histoire

2) Les mosquées

Elles font partie intégrante du patrimoine turc et sont de sérieuses concurrentes à la Syrie, au Maroc ou à l'Egypte. Je n'ai pas visité ces pays mais il sera difficile de m'éblouir autant que la mosquée bleue, la basilique Sainte Sophie ou la mosquée de Soliman. Et il n'y a pas qu'à Istanbul. Même si je n'y suis pas encore allé, les anciennes capitales Edirne et Bursa dévoilent tous les talents des architectes de l'Empire ottoman dont l'incroyable Sinan qui sait plus que personne maîtriser l'art de la coupole.

P8230567

La mosquée, un élément de patrimoine turc

3) Le rapport qualité/ prix

Ce n'est pas encore en Turquie que vous allez vous ruiner. Même en prenant des hôtels à la dernière minute, vous trouverez des prix à très bon marché. Il m'est même arrivé de visiter des sites archéologiques vastes entre 3 et 5 euros, des sites qui sont préservés qui plus est. Quant à la nourriture, même si elle n'est pas bonne partout, elle s'accorde sur les prix du marché turc.

 

4) Le réseau de bus

Sachez d'abord une chose, c'est qu'Erdogan a considérablement modernisé la Turquie en dehors de ses dérives. Les routes turques, pas toujours terminées sont très pratiquables et on y roule très bien. Mais le meilleur moyen de voyager en Turquie reste le bus et pour ne pas perdre de temps, le bus de nuit. C'est l'occasion d'être au contact de la population, de regarder des programmes en turc (et de découvrir que la série sur Soliman le Magnifique y cartonne). Le réseau est assez large et l'ensemble est bien connecté. Il existe des tas de compagnies et vous devriez facilement trouver de la place à la dernière minute sauf lors de la période de la fin du ramadan où beaucoup s'en vont voir leur famille. N'hésitez pas à voyager en bus car se taper tout le pays en voiture vous fera perdre du temps et de l'argent.

 

5) Le commerce

Les Turcs ont l'esprit du commerce, peut être puisque depuis des siècles, ils sont un pont entre l'Occident et l'Orient, sans oublier que Constantinople devenue Istanbul était une véritable plaque tournante du commerce. Bien sur, dans la culture turque, on va chercher le client, ce qui n'est pas dans nos habitudes européennes, nous qui n'aimons pas trop être accostés par les marchands. Mais ça fait partie du charme turc et contrairement au Maroc, ils vous laissent très vite tranquilles. Je vous conseille vivement de faire un tour dans les différents bazars, en particulier ceux d'Istanbul où tous les savoirs faire turcs sont réunis.

P8220539

Les bazars, des cavernes d'Ali Baba turques