Combien de fois ne sommes nous pas étonnés à nous dire: ça me coûte moins cher de faire un Paris- Barcelone en avion qu'un Paris-Lyon en train? Depuis quelques années, la SNCF subit les assauts répétés des compagnies aériennes low cost. La riposte est lancée et l'arme s'appelle Ouigo.

 

ouigo_v2

Le train contre l'avion

 

Ouigo, en effet, c'est la version low cost du train. Depuis trop longtemps, les compagnies de train ne pouvaient plus être attractives face à des compagnies aériennes tels Ryanair ou Easyjet. Moi même, je prends peu le train. Plus cher et moins rapide, où sont mes avantages? Mais la SNCF a eu la bonne (ou desespérée?) idée de lancer son format low cost. Vous pouvez donc désormais voyager dans quelques endroits en France (tout le réseau n'est pas encore couvert). Si vous réservez 6 mois à l'avance alors que sur la SNCF c'est 3, vous pouvez avoir votre Paris-Lyon pour 20 euros aller retour. C'est tout de suite plus avantageux. Ainsi Paris avec Marne la Vallée, Lyon, Nîmes, Montpellier, Marseille, Nîmes, Avignon, Aix en Provence ou encore Valence sont desservies. Il ne manque que la partie Nord et Ouest qui n'en bénéficient pas encore. 

 

J'ai fait l'expérience et sérieusement, les sièges sont confortables. Le seul hic, c'est que vous êtes limités dans vos bagages. Grosso modo, ce sont les mêmes restriction qu'une compagnie aérienne low cost. Il n'y a qu'un gros désavantage à souligner. C'est le fait que nous n'atterissons pas dans les gares des villes-mêmes (Marne la Vallée pour Paris, l'aéroport Saint Exupéry pour Lyon) et il faut donc ajouter de l'argent pour rejoindre le centre (ça m'a quand même coûté 25 euros supplémentaires pour Lyon). Mais après tout, niveau prix, vous serez toujours gagnant. Ouigo vous donnera-t-il l'envie de raccrocher au train?