C'est dans cette chapelle non loin d'Edimbourg que l'énigme du film Da Vinci Code devait être résolue par Tom Hanks et Audrey Tautou. Depuis le succès du film, l'affluence vers la Rosslyn Chapel n'est pas retombée. Mais au delà de cette résolution, la Rosslyn Chapel a ses propres mystères qui passionnent toujours autant les touristes. Et ils sont nombreux.

P7260066

Pourquoi dans le top 10? La chapelle des mystères

Le fondateur, sir William St Clair, voulait créer une oeuvre unique avec la chapelle qu'il a commandée. Son envie allait dépasser toutes ses espérances. Bien que peu grande, car c'est une chapelle et non une vraie église même si elle en prend la forme, la Rosslyn Chapel est un labyrinthe à mystères. Il suffit de poser vos yeux au plafond, sur les colonnes ou sur les murs pour vous interroger à presque chaque parcelle de pierre tout en admirant une oeuvre gothique unique, rassemblant les meilleurs artisans d'Europe et prenant 40 ans pour toucher à sa fin entre 1446 et 1486, soit 2 ans après la mort de sir William.

 

En effet, la Rosslyn Chapel est un petit bijou du gothique à une époque où l'Ecosse était considérée comme un pays sauvage, dans le plus mauvais sens du terme, où personne de noble famille n'aurait osé s'aventurer. Et pourtant, les arcs boutants à pinacles, les niches où logent des sculptures de pierre, les colonnes rendent plus que riche la décoration intérieure. Les sculptures étaient d'abord réalisées en bois puis reproduites en pierres de la région. Vous ne trouverez peut être pas ça très grand mais vous serez étonné que cet édifice ait réussi à capter votre attention plus d'une heure.


Bijou du gothique

Car, c'est bien là le but de cette chapelle, vous faire ressortir avec un tas de questionnements sans avoir les réponses au final ou pas toutes. Parmi, celles qui ont une réponse, vous verrez sur une des colonnes une tête vous regardant tandis qu'une autre est mutilée. Elles regardent en direction d'un pilier sculpté de façon exceptionnelle comme si on avait brodé la pierre. Seulement, une légende raconte que lorsque le maçon partit quelques temps à l'étranger, son apprenti aurait sculpté celui qu'on appelle le pilier de l'apprenti et aurait fait mieux que celui-ci. Ceci ne reste qu'une légende car l'élève dépassant le maître est un socle sur lequel reposent plusieurs légendes à divers endroits, dont beaucoup de chefs d'oeuvre de lart gothique. Cependant, l'oeuvre en elle-même reste admirable. Au plafond, vous chercherez le soleil et la lune tandis que vous découvrirez sur les colonnes, le "Green man", un résidu de paganisme évoquant la fertilité masculine. En effet, au Moyen Age, les superstitions et le paganisme se mélangeaient à la culture chrétienne dans l'esprit du peuple et il était difficile pour l'Eglise de leur faire entendre raison. Enfin, beaucoup ont été stupéfaits de découvrir un épi de maïs sculpté. Or, comme je vous l'ai dit précédemment, la construction s'achève en 1482 alors que Christophe Colomb ne découvre l'Amérique, sans le savoir, qu'en 1492. Je m'arrête là sur les énigmes pour ne pas bouder votre plaisir car il y en a des tas. Cependant, faites attention car beaucoup d'entre elles ont une explication purement historique. La Rosslyn Chapel est de ces lieux où on reste tiraillé entre l'imaginaire et la véracité historique.

 

Des restes de paganisme

Comment s'y rendre?

- Partez d'Edimbourg et prenez le bus 15 qui arrive à Saint Andrews Square. Un des bus part aussi de Princes Street il me semble dans mes souvenirs.

 

Horaires et prix:

- 9 livres par adulte, gratuit pour les enfants

- Ouvert du lundi au samedi de 09h30 à 17h00 (dernière entrée à 16h30)/ le dimanche de 12h00 à 16h45 (dernière entrée à 16h15). Des visites guidées gratuites ont lieu toutes les heures.

- Photos interdites à l'intérieur