A l'image de son reporter Tintin, Bruxelles est une voyageuse, indépendante dans un pays touché par un conflit culturel et politique. Même si les décisions poltiques belges s'y jouent, Bruxelles est une ville d'envergure européenne voire mondiale où les Wallons et les Flamands se rencontrent comme la bonne humeur se mêle à la bière. C'est la houpette au vent et bravant souvent la pluie que vous adorerez gambader dans les rues de cette capitale vraiment décomplexée.

P7030020

L'humour bruxellois

Pourquoi N°1? Profondément européenne, idéalement universelle

Si vous avez suivi les aventures du jeune homme de 16 ans accompagné de Milou pendant votre jeunesse, vous vous rendrez vite compte que Bruxelles aime autant faire le tour du monde que lui. Vous pourrez comprendre la passion de Tintin pour l'art dans le célèbre musée du cinquantenaire, véritable mine d'or ethnologique dont le plus célèbre artefact reste l'arumbaya, statue fétiche qui fascine celui-ci dans son album L'Oreille cassée. Avec Haddock, il s'affiche sur les murs avec son trench coat dévalant les escaliers, se précipitant vers une autre mission. Spirou, Le Marsupilami, Gaston Lagaff' seront eux aussi placardés ou mis en statue (à vous de les trouver). Ils sont tous réunis dans le centre belge de la bande dessinée, joyeux lurons de ligne claire. La BD reste l'art incontesté de la Belgique, mais surtout de Bruxelles, consommé sur une large partie de la planète.

SAM_0460

Tintin, le saint bruxellois

Belge? On pourrait le penser même si elle est plus francophone que flamande dans son langage. Plus flamande que wallone dans son architecture, en témoigne les superbes maisons de la Grand Place réhaussées sous un ton baroque après que les troupes de Louis XIV aient ravagé ce centre-ville. C'est aussi le lieu de résidence de la royauté qui ouvre ses serres 3 semaines dans l'année en avril et son palais d'août à septembre. Pourtant, on peut dire que Bruxelles n'est pas si belge que ça.

P7030047

 La Grand Place

Bruxelles, c'est avant tout la capitale européenne. Quand on parle de l'UE, on lui substitue son nom pour le meilleur ou pour le pire. Bien que je n'ai encore jamais tenté, le Parlement européen est visitable, ce qui pourrait être très intéressant, nous qui nous détournons trop souvent des questions européennes qui régissent de plein pied nos lois françaises.

 

Cependant, Bruxelles est aussi englobée sous sa coupe internationale. Capitale européenne, elle a tout fait pour bousculer le monde et le rallier à sa cause lors de l'exposition universelle de 1958. Le résultat: l'architecture extravagante de l'Atomium, assemblage de fer représentant la composition d'un atome. Non loin de là, dans ce quartier de Heysel, le pavillon chinois et la tour japonaise lorgnent sur l'Asie, apportant une touche de zénitude dans une ville où les brasseries ne se taisent presque jamais. Belge? Européenne? Mondiale? Peu importe, on s'y sent tellement bien.

SAM_0943

Le Japon s'invite à Bruxelles

Bon à savoir:

Les musées de Bruxelles sont gratuits le premier dimanche du mois.

 

Ce que je n'ai pas encore fait:

- le musée des Instruments de musique

- le pavillon chinois et la tour japonaise

- le Parlement européen

- le palais royal

- la Grand Place en fleurs