On connaît la Belgique pour ses superbes villes. On a déjà découvert Ypres (article ici) et Louvain (article ici) à ce propos et nous en découvrirons d'autres dans ce top 10. Mais la Belgique compte aussi des merveilles naturelles. La vallée de la Semois (article ici) nous envoyait ballader par exemple à travers verdure et collines. Aujourd'hui, le point de chute du blog nous mène tout droit vers les souterrains, des grottes creusées par une rivière, la Lesse. C'est sur une des plus belles merveilles naturelles d'Europe que je vous écris cette petite missive.

P7130399

Entrez dans les sous-sols belges

Pourquoi dans le top 10? Voyage au centre de la Lesse

C'est un petit train qui vous mène vers l'attraction avec ce côté attraction que je déteste: un photographe pose une perruche sur votre épaule pour que vous achetiez en vain ce misérable souvenir.Là, vous arrivez devant un guide (français ou néerlandais au choix) où une trentaine de personnes composeront votre groupe (j'avoue avoir de la chance et être retombé sur un groupe respectueux même si en grand nombre). Nous entrons dans l'antre de ce qu'à creusé la Lesse, la plus belle des rivières wallones. Ici, elle a creusé la terre pour en faire son domaine, une cave naturelle géante où son cours est puissant comme vous pourrez vous en rendre compte quand vous serez à l'intérieur. Ici, il fait 13°C en été comme en hiver, une température donc ambiante. Sachez malgré tout qu'en hiver, la pluie accumulée l'année précédente innonde le sous-sol. Ici, c'est une cité souterraine faite de stalagmites et de stalactites où à un moment, nous sommes à environ 100 mètres du sol (non pas parce que vous descendrez fort bas mais parce que vous serez sous une colline). Parmi les moments phares de la visite, le Minaret, un stalagmite géant de 5,80 mètres de hauteur agée d'environ 12 000 ans. La salle des mystérieuses vous en mettra plein la vue avec ses couleurs multiples à cause des différentes matières dont l'eau s'est occupée. Dans la salle d'armes, ce sont de belles draperies tissées par la nature qui pendent sous une voûte de 60 mètres de long. Après avoir visionné un spectacle son et lumières très dispensable, nous suivons le cours rapide d'une Lesse déchaînée. En guise de départ, c'est un coup de canon retentissant comme pour vous faire fuir. Et dire qu'ici se sont réfugiées des populations de la Préhistoire au XVIIIe siècle mais qui finalement ne sont rien face aux siècles qui forgent petit à petit ce spectacle rocheux.

P7130410

 

Des couleurs jaillissent des pierres

Bon à savoir

A côté des grottes de Han, je vous conseille si vous êtes en famille même si je ne l'ai pas fait, le safari très spécial de la réserve d'animaux sauvages. Dans ce beau parc, vous vous sentirez bel et bien dans une forêt européenne entre les cerfs, les sangliers, les loups, les chevaux de Przewalski et même des ours.