La dernière nouvelle rubrique née du blog. Je l'ai intitulée "Les disparus". Nos Anciens ont eu des privilèges que nous n'aurons jamais. Même si le tourisme s'est démocratisé, qu'on voyage plus et qu'on visite plus que nos parents et nos grands parents, il y a des choses qui nous sont à jamais inaccessibles: des oeuvres qui pour maintes raisons se sont évaporées dans l'espace temporel. Ces oeuvres, je les exhume le temps d'un article afin de vous mettre dans la peau d'un ancien voyageur, celui qu'on envie mais contre qui on ne peut rien faire car aujourd'hui il n'est que poussière ... comme ces monuments. De la construction à la destruction, je vous raconte tout.

 

Le disparu du jour:

LE PALAIS DE CHARLEMAGNE A AIX LA CHAPELLE

 

palais-aix2

Un palais qui permet un repos bien mérité

 

Pour qui?

Ce palais d'Aix la Chapelle est dédié à celui qui est sans doute l'un des empereurs les plus mythiques que l'histoire ait connu, aux côtés d'Alexandre Le Grand, Auguste, Soliman le Magnifique ou encore Napoléon qui se réclamait de lui, j'ai nommé Charlemagne. Aix-la-Chapelle fut choisie capitale par Charlemagne, une ville qui avait beaucoup plu aux Romains à cause de ses eaux thermales. L'empereur trouva maints avantages à l'emplacement d'Aix la Chapelle: au coeur des terres de l'empire carolingien, au carrefour des routes terrestres et sur un affluent du Rhin. Charlemagne rompt avec la tradition d'une cour itinérante traditionnelle en ces temps obsurs des débuts du Moyen Age. La capitale élue, il lui fallait désormais un palais même s'il en avait dans une douzaine dans d'autres villes mais à la fin de sa vie, il ne quitta pratiquement plus sa résidence. La construction du palais fut possible grâce aux nombreuses conquêtes remportées par Charlemagne, notamment sur les Saxons, des victoires qui lui permirent d'enrichir le trésor du royaume.

 

Je lui tirerai bien la barbe, pas vous?

Par qui?

Il faut savoir que la vie de Charlemagne est surtout connue par son biographe Eginhard même si bien sûr, voulant exalter son bon empereur, il faut prendre avec des pincettes ses renseignements. Malgré tout, celui-ci nous a donné des informations précieuses sur son constructeur. Il s'agit donc d'Eudes de Metz, un clerc (et oui, les hommes d'Eglise mettent la main à la pierre), personnage très cultivé qui avait étudié les arts libéraux. Son projet employa de nombreux ouvriers qui durent, on l'imagine, travailler durement.

 

Pourquoi est-il si exceptionnel?

Tout d'abord parce que c'est la résidence de l'empereur. Vous imaginez un empereur dans un palais tout moche? Soyons sérieux. C'est un centre qui est à la fois politique, résidentiel et religieux aux dimensions assez imposantes pour l'époque. On y trouve plusieurs bâtiments tels que la grande salle du trône et de réception où Charlemagne recevait les seigneurs et les ambassadeurs étrangers. C'est également là que sont conservées les archives et le trésor impérial. L'empereur et sa famille dispose d'appartements privés mais aussi les thermes impériaux très appréciés de l'homme à la barbe fleurie. Et enfin, la chapelle palatine qui est le seul édifice encore en place mais quel édifice! Même si sa hauteur peut sembler timide face à celle des grandes cathédrales gothiques, à l'époque, c'est l'une des plus hautes églises qui tend à atteindre le ciel pour entrer en contact avec Dieu. C'est aussi là qu'on retrouve le trône de l'empereur sur lequel seront couronnés tous ses successeurs. Et on est aujourd'hui encore époustoufflé par ses mosaïques en or byzantines au plafond. Pour en savoir plus sur la chapelle palatine, cliquez ici.

 

SAM_4506

Ce qu'il reste est en tout cas exceptionnel