Les pays scandinaves raffolent des musées en plein air. Car comme le musée du folklore norvégien à Oslo (N°2 du top Oslo à lire ici), celui de Stockholm, installé sur l'île de Djurgarden qui constitue un peu l'île aux musée de la capitale, s'en sort aussi bien et même fait mieux que son homologue. C'est aussi pour la famille l'endroit idéal pour les enfants qui reviendront ravis mais aussi des parents qui ont envie d'en connaître plus sur la culture suédoise.

35426_1509668058684_5036036_n

Des bâtiments parfois en pierre

Le musée en plein air de Skansen constitue dans l'histoire des musées en plein air une étape importante puisqu'il est le premier de ce genre à être créé. Fini les musées en salle, les oeuvres qui sont ici gigantesques sont exposées au grand air. Le but de cette entreprise est de montrer la Suède telle qu'elle était. Seulement, ce musée fondé en 1891 par Arthur Azelius qui a intégré l'académie de Suède relate le pays de son temps. C'est donc ici dans une Suède profondément rurale que nous sommes transposés, celle du XIX e siècle alors que commençaient à s'opérer les changements vers une société industrielle. C'était un temps où les Suédois étaient encore à la traîne, ce qui n'allait pas durer très longtemps et bien nombre de pays aimeraient se targuer d'avoir le même niveau de vie par habitant de nos jours. Ce musée, c'est comme si Hazelius avait anticipé ce changement et voulait à tout prix conservé le souvenir d'une civilisation qui prendrait une toute autre identité.

 

On y dénombre un grand nombre de bâtiments en bois, matériau chéri de ces peuples du nord. Mais sachez qu'ils n'ont pas été répartis au hasard puisque au nord du Skansen, on retrouve l'architecture du peuple le plus nordique du pays, les Sames, avec sa ferme. C'est 150 constructions aussi différentes que les autres qui prouve que des peuples très divers ont investi les terres suédoises. L'architecture des Sames n'a rien à voir avec celle de la Dalécarlie par exemple avec ses cabanes en rondins. Pour ceux qui comme moi n'auront pu rester qu'à Stockholm, c'est comme un grand voyage dans la Suède que propose ce musée. On y découvrira d'anciennes églises, d'anciennes écoles, des bâtiments parfois sombres sans fenêtre ... Bref, le dépaysement autant temporel que spatial est complet. Je ne peux faire le détail de tous les bâtiments ici malheureusement. Je vous laisse le soin de tout découvrir.

35426_1509667938681_3624054_n

Un des aspects de la vieille Suède rurale

 

Autre aspect intéressant: le zoo. Bien qu'on ne comprend pas ce que font dans une pièce fermée crocodiles et serpents et qu'on a quand même le plaisir de traverser dans une pièce au milieu des lémuriens, en arrière du parc, on retrouve de multiples animaux. Mais là où je trouve les zoos en général assez artificiels, je trouve celui du Skansen plutôt bien conçu. Tout d'abord, les animaux ont de vastes espaces, parfois de la taille d'un champ et non pas enfermés comme un étudiant dans un studio parisien. Ensuite, parce que ces animaux ne sont que des animaux du nord. Les petits auront les yeux qui brillent devant les loups, les ours, les lynx et les élans. Ah ces élans qu'il vaut mieux voir en cage en automne car ils foncent sur les maisons, les pommes qu'ils mangent étant fermentées, les rendent ivres. Un voyage dans le temps, la nature et l'espace, tout y est.

35426_1509668138686_4267307_n

 

Au secours! Des ours!