Je vous l'accorde, aujourd'hui, le Checkpoint Charlie a perdu de sa valeur avec ses idiots costumés en soldats soviétiques où les touristes payent afin d'avoir une minable photo souvenir devant un point de passage que les Berlinois avant 1989 ne devaient pas trouver vachement drôle. On peut l'affirmer, le Checkpoint Charlie est à l'instar de la porte de Brandebourg l'un des symboles les plus représentatifs du mur de Berlin et même de la guerre froide en général. Vous connaissez l'histoire, les Berlinois de l'Est fuyant à l'Ouest, la RDA décide dans la nuit du 12 au 23 août 1961 de construire celui qu'on appelle le mur de la honte et de fermer en même temps la plupart des points de passage qui permettaient de se rendre d'un bout à l'autre de la ville. Au final, il n'en reste plus qu'une dizaine dont le Checkpoint Charlie, le seul encore matérialisé. Il est pourtant celui qui marque l'opposition tendue entre les deux superpuissances, chars soviétiques d'un côté et blindés américains de l'autre, les drapeaux ainsi flottant. Avancez encore et encore et un panneau vous indiquera "You are leaving the american sector" ... ou plutôt bienvenue dans l'histoire de Berlin.

SAM_1051

Kitsch, vous ne trouvez pas?