Quand on se rend à l'étranger, les habitudes de nos chers voisins ne nous frappent pas tout de suite mais finissent bien par pointer le bout de leur nez. A Oslo, l'une d'entre elles m'a marqué: la ruée des habitants avec leurs skis. Véritable sport national, il serait vraiment dommage si vous etes amateur de ne pas y faire un tour. Le meilleur moyen est de faire comme tout le monde: emprunter une ligne de métro.

Oslo, une ville en pleine forêt enneigée l'hiver

Moins clinquante, moins charismatique, on oublie néanmoins souvent qu'Oslo est bien plus étendue que Paris. Sauf qu'elle est beaucoup moins densifiée et que son centre n'est pas aussi tentaculaire. Aux confins de la ville mais à l'intérieur d'elle quand même, l'Oslo winter park est l'un des plus grands snow park de Norvège où l'on peut louer des skis si nous n'en avons pas. Et tout ça à seulement 30 minutes du centre-ville. Peu de capitales peuvent se vanter d'offrir de telles activités dans leur enceinte. Le ski alpin comme le ski de fond y sont possibles. Pour le ski alpin, 14 pistes ont été aménagées ainsi que 6téléskis. En ce qui concerne le ski de fond, 2600 kilomètres de piste ont été aménagées, un chifrre impressionnant dans un paysage urbain. Lorsque la lumière tombe et la nuit prend vite sa place en hiver, 90 km de piste sont éclairées. Des chalets sont disséminés le long des chemins, 44 en tout où certains vous permettront de vous restaurer quand d'autres vous proposeront de vous coucher voire les deux. La société Ski et guide peut vous accompagner dans ces épreuves de ski de fond. Et l'été, le parc est à l'abandon? Que nenni. Les skis sont alors remplacés par des batons de marche nordique, histoire de rester dans le local, ou par des VTT. Les ressources sont inépuisables dans la capitale norvégienne. On comprend qu'avec un tel engouement pour ce sport, Oslo fut choisie pour acceuillir les championnats du monde de ski en 2011.

 

L'Oslo winter park se découvre aussi in summer.