Comment faire d'un spetacle de rue populaire une manifestation classieuse et esthétique? Nice y est parvenue en imposant chaque année son carnaval qui ne doit pas se sentir tout petit face à Venise et Rio de Janeiro car même si moins grandiose, il garde son authenticité. Mis en place pour capter encore et encore ses élites anglaises très friandes de sa promenade, l'événement est un succès chaque année à tel point que pour y assister, il faut payer maintenant assis sur des gradins. Chaque année à la fin février et début mars s'alignant sur les dates des autres carnavals, celui de Nice suit un thème que le roi devra défendre. Cette année, c'était le "Roi de la gastronomie", l'an prochain, ce sera "Le roi de la Musique". Réservez d'ores et déjà car c'est très vite complet. Ainsi, vous participerez au jet de fleurs, véritable originalité de ce carnaval. D'autant que grâce à la manifestation, les petits artisans, fleuristes et autres sont mis à contribution. Et en plus, le climat est doux. Nice prouve avec le carnaval qu'à aucun moment de l'année, elle ne souhaite s'endormir. Un prélude au festival de jazz, la saison estivale et le marché de Noël.

 

Soyez les pantins du roi fin février à Nice