Au XIIe siècle, Vienne est la grande coqueluche des catholiques. Contrairement à Prague, elle n'a pas cédé aux sirènes des hussites. Les empereurs autrichiens l'ont élu comme capitale. Et bien sur, ils se sont jetés dans la gueule du baroque.

SAM_8847

Classique à l'extérieur

Les empereurs autrichiens ont un rival en la personne du roi de France, Louis XIV. Pour cela, ils doivent édifier un palais aussi beau que Versailles. Ils n'arriveront pas à un tel niveau mais Schönbrunn s'en rapproche fortement. Ce château est à l'image de Versailles: pas complétement baroque mais pas non plus complètement classique. Les intérieurs en ceci sont beaucoup plus révélateurs car l'or y abonde, parfois en profusion où les murs rivalisent d'art. Le tout lorgne plutôt sur la mode du XVIIIe siècle, c'est-à-dire le rococo. Marie Thérèse à ce jeu là n'a pas grand chose à envier à Louis XV.

 

Baroque à l'intérieur