Un peu comme la Madeleine de Proust, on ferme les yeux et on repense à un souvenir de notre enfance: Peter Pan volant vers le pays imaginaire et survolant Big Ben. Il y a aussi Basile détective privé qui y toute une scène pour les Disney mais c'est beaucoup moins connu. En tout cas, il y a des monuments qui à eux seuls résument une ville ou un pays: Big Ben résume Londres.

SAM_7565

La tour de l'horloge

Ce qui est pourtant bizarre, c'est que lorsqu'on entre dans Londres, notre oeil ne se tourne pas forcément sur cet édifice: la tour de Londres ou encore la Shard Tower ,qui font elles aussi partie de ce top et qui prouvent à quel point les tours sont importantes dans la capitale britannique, sont visibles plus facilement, le cadre de la Tower Bridge aidant. Il faut dès lors s'éloigner de la Tamise pour aller à la rencontre de la grosse horloge. Intégrée au parlement de Westminster, les feux d'un phare éclatent la nuit lorsque celui-ci est en séance. La tour est impressionante, d'abord par son diamètre de 7 mètres et une cloche de 13 tonnes. Ce qui est le plus impressionnant, c'est que depuis 1859, année de naissance, elle n'a connu aucune panne avant 117 ans. Autant vous dire que le mécanisme est bien maîtrisé et que si panne il y eut en 1976, c'était à cause d'une usure métallique. 

 

Pourquoi Big Ben alors? L'hypothèse que je donne aujourd'hui n'est pas forcément vraie mais elle aurait tout simplement pris le nom du corpulent Benjamin Hall, premier commissaire aux travaux en 1859. 

 

Enfin, Big Ben a aussi connu des heures de tourment à l'instar de sa consoeur la tour de Londres. Elle a aussi été le lieu d'emprisonnement de certains grands noms même si les cellules furent luxueuses. Parmi les prisonniers, une prisonnière célèbre: Emmeline Pankhurst, chef du mouvement militant pour le vote des femmes. Véritable agitatrice qui ne laisserait pas son combat réduit à néant, elle s'enchaînait aux lampadaires, incendia des immeubles, coupa des télégraphes, fit la grève de la faim. Elle finira dans une cage dorée mais une cage quand même. Un an après sa mort en 1928, le droit de vote des femmes de plus de 21 ans fut enterriné. Une tour sans une sombre histoire en Angleterre ne serait pas une tour.

File:Emmeline Pankhurst I.png

Emmeline Pankhurst, la prisonnière de Big Ben