Cette tour-ci est remplie d'effroi, de légendes parfois vraies qui vous glacent le sang. Les corbeaux qui la protègent jettent une atmosphère encore plus lugubre à celle qui n'était qu'à la base une tour défensive: la tour de Londres.

 

SAM_6980

 

Tremblez d'effroi devant ma tour

La tour de Londres est un vaste ensemble fortifié qui s'est agrandi au fil des siècles. Tout commença là où l'Angleterre nacquit: avec Guillaume le Conquérant. Dans l'esprit des mottes, une tour surélevée fut érigée à cet endroit précis afin de scruter l'ennemi face à d'éventuelles attaques pour cet Etat qui n'était encore qu'un bébé et ne connaissait que les balbutiements. Ensuite, la tour de Londres a eu le temps d'opérer sa métamorphose. Elle prit d'abord l'apparence d'une prison où des morts célèbres ont péri, la tête souvent tranchée: les ex d'Henri VIII, Anne Boleyn et Catherine Howard, la jeune reine Jane Grey qui n'en a pas profité longtemps ou encore un courtisan du nom de Robert Devereux qui avait flirté avec Elisabeth Iere, la reine vierge. C'est aussi un lieu où on entasse les armureries de tous les grands de la famille royale qui se sont succédés et on s'aperçoit au fil du temps de l'embonpoint d'Henri VIII. Plus insolite, la tour y accueillit une ménagerie avant que ses animaux ne soient transférés au zoo de Londres au XIX e siècle. Du haut de la tour, les aristos se gargarisaient devant des spectacles de combats de lion. Mais si cette tour est célèbre, c'est surtout parce qu'elle garde les joyaux de la Couronne, ceux forgés par Charles II après que la république de Cromwell ait détruit les anciens. Vous pourrez y admirer la couronne du sacre d'Elisabeth II et peut être ressentir une pointe d'émotion. Cette tour a pris de l'âge mais a toujours su rester moderne et est entièrement dévouée aujourd'hui à l'activité touristique. Laissez vous conter les effroyables histoires par les beefeaters à moins d'attendre que je vous les narre sur 6continents.

 

SAM_7012

Gardienne des joyaux de la Couronne