Les sculpteurs, architectes et tailleurs flamands ont très vite été impresionnés par la majestuosité de nos cathédrales françaises au Moyen Age. C'est pourquoi le gothique a aussi eu son heure de gloire en Belgique mais comme tout peuple, il faut réinventer le style afin de se forger sa propre identité.

Elles auraient du être deux

 

Pour voux expliquer ce qu'est le gothique brabançon, j'ai décidé de vous emmener à Anvers, enfin virtuellement seulement. Ce n'est pas la première fois que j'évoque la ville de Plantin sur ce blog mais je ne m'étais encore jamais arrêté sur la splendide cathédrale. L'église brabançonne se distingue des autres cathédrales gothiques du monde car elle vise la hauteur plutôt que la largeur et émerge du sol une tour massive. Certains vanteront celle de l'église Saint Rombault de Malines mais celle de la cathédrale d'Anvers est pour moi bien plus impressionnante, peut être parce qu'elle est située non loin de la magnifique place joue aussi. Cette tour s'élance comme une flèche légère qui va bientôt atteindre sa cible, ici le ciel. Elle n'est en aucun cas pataude mais bien svelte comme si elle avait les mensurations d'une mannequin actuelle. A son sommet, on peut apercevoir une horloge en or. A 123 mètres de hauteur, les cloches et le carillon sonnent. Au pied de celle-ci, 4 personnages semblent être les constructeurs de la cathédrale. Il est possible de grimper la tour, moyennant argent. Une deuxième tour était en construction mais n'a jamais été achevée. Voilà une tour très spéciale que cette tour religieuse.

SAM_6890