Un magazine pour profs mais un magazine qui peut intéresser tout le monde quand même car l'histoire et la géographie sont au coeur même des cultures que nous sommes amenées à croiser sur nos chemins.

La Documentation photographique est un magazine bimestriel qui se concentre sur un thème de géographie ("Géographie des conflits" ou plus récemment "La France en mouvement") ou un thème d'histoire ("La féodalité" et plus récemment un numéro sur les esclavages) ou bien parfois carrément le deux comme dans le numéro "Paris, une géohistoire". Ce que j'apprécie, c'est que chaque numéro est confié à un auteur différent, spécialiste du sujet qui explique bien les avancées de la recherche à propos du sujet concerné. Le fait qu'un seul auteur soit mis au labeur de ce mini livre apporte une certaine cohérence dans le style mais aussi les idées et toujours en neutralité je trouve, laissant de côté les querelles universitaires. Mais l'intérêt de la Documentation photographique réside dans la deuxième partie du magazine. Il s'agit d'expliquer différents sous thèmes par des entrées différentes et tout à partir de documents. Au départ, on se dit qu'une seule page va nous laisser sur notre faim. Et bien non. Ce qui m'étonne toujours est la formidable capacité de synthèse de donner un maximum d'éléments et d'informations pour analyser le document et du coup enrichir notre érudition sur le sujet en un seul article. C'est bien car on lit sans jamais sentir que c'est trop. D'ailleurs, c'est le point commun que ce magazine a avec Carto, pas étonnant quand on sait que Carto utilise les cartes de la Documentation photographique.  

Pour mes collègues de France et de Navarre, vous devez tous connaître la Doc photo et si pour certains, ce n'est pas le cas, plongez vous y tout de suite car les documents sont très exploitables en cours et donnent une foule de donnée sans utiliser une multitude de supports même s'il faut reconnaître qu'il est plus adapté aux lycéens qu'aux collégiens. J'ai réussi à faire réaliser à mes 1S un schéma de l'organisation de la ville française du chapitre "France en villes" grâce à seulement 2 documents issus du numéro "La France en mouvement" qui a proposé un article de 2 documents sur les périphéries urbaines de Lyon. Et ça marche. Ce sont des documents qu'on peut commenter parfois un quart d'heure. Et puis, la plupart du temps, les numéros collent aux programmes du collège et du lycée, à but commercial bien sur, il ne faut pas se leurrer. Dernier argument: pour le plaisir de lire de l'histoire ou de la géo mais ne pas se farcir un bouquin de 600 pages quand on n'a pas le temps. Par contre, pour se procurer les anciens numéros, le site mérite une sacrée refonte car c'est un beau bordel. Malgré tout, la Documentation photographique, ça reste mieux que les manuels et avec un supplément, elle vous explique comment utiliser les documents de manière pédagogique mais ça c'est plus cher et je dis non.